30 mars 2022
Écocentre régional
41 conteneurs pour accueillir les matières non désirées
Par: Denis Bélanger

L’écocentre a été inauguré l’automne dernier en présence de plusieurs élus avant les électionsmunicipales du 7 novembre. Photo gracieuseté

Situé dans le parc industriel Mont-Saint-Hilaire, l’écocentre régional de la MRC de La Vallée-du-Richelieu contiendra sur le site un total de 41 conteneurs hors sol, soit 38 de plus que ce que permet la réglementation actuelle de la Municipalité. Des mesures doivent toutefois être prises pour atténuer l’impact visuel de ces équipements.

Publicité
Activer le son

Le règlement de zonage de la Municipalité permet la présence d’un seul conteneur à matière recyclable par bâtiment. Pour permettre la tenue des activités de l’écocentre, les élus de Mont-Saint-Hilaire ont accordé quelques dérogations mineures aux gestionnaires du site. Précisions que ces permissions spéciales ne s’appliqueront qu’à l’écocentre.

L’écocentre a aussi obtenu la permission d’implanter 28 conteneurs en cour avant et 12 en cour latérale. La réglementation oblige habituellement à les situer en marge et en cour arrière. Les conteneurs de l’entité intermunicipale sont aussi exemptés de l’obligation d’être remisés dans un enclos à déchets. La couverture végétale autour du site devra être bonifiée et contenir des végétaux fournis durant les quatre saisons. Ces conteneurs seront aussi dissimulés par des rampes surélevées qui serviront aussi aux utilisateurs pour aller déposer leur différentes matières dans les conteneurs.

La présence de plus de 40 conteneurs sur le site a fait sursauter un citoyen craintif que le site serve à produire davantage de déchets. Le maire Marc-André Guertin a rapidement calmé le jeu en rappelant la vocation récupératrice de l’écocentre. « Pour une industrie, on limite le nombre de conteneurs. Lorsqu’ils se remplissent, nous demandons d’augmenter la fréquence des levées. Dans le cas de l’écocentre, où nous trions les différentes matières, nous allons attendre que les conteneurs soient suffisamment remplis de la bonne matière avant de les déplacer », a renchéri M. Guertin.

Les élus de Mont-Saint-Hilaire ont aussi donné leur approbation à la construction d’un bâtiment accessoire légèrement plus haut et situé plus près du bâtiment principal de ce que permet la réglementation municipale.

Rappelons que les citoyens peuvent déposer en quantité illimitée les appareils électroniques et informatiques, les appareils réfrigérants, les métaux, le verre, les vélos, les pneus sans jante et matières recyclables, et en quantité limitée les résidus verts, les matériaux granulaires ainsi que les matériaux de construction, de rénovation et de démolition.

Dix municipalités

Ouvert depuis le 6 novembre dernier, l’écocentre dessert 10 des 13 municipalités de la MRC, car Chambly, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Antoine-sur-Richelieu ne sont pas parties prenantes de ce nouveau service. C’est l’organisme Nature-Action Québec qui gère l’écocentre régional. Accessible seulement le week-end, l’écocentre sera ouvert deux jours de plus par semaine, soit le jeudi et le vendredi, à compter du 1er avril, et ce, jusqu’au 31 octobre.

image