18 janvier 2023
Quillothon des Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie
Aider à faire naître des amitiés
Par: L'Oeil Régional
Johanne Delage, présidente du conseil d’administration des Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie, Daniel Masse, grand frère, Marie-Hélène Demers, directrice générale de l’organisme, les présidents d’honneur du quillothon, Frédérik Côté et Stéphanie Dubé, et le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Johanne Delage, présidente du conseil d’administration des Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie, Daniel Masse, grand frère, Marie-Hélène Demers, directrice générale de l’organisme, les présidents d’honneur du quillothon, Frédérik Côté et Stéphanie Dubé, et le maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Un texte de Adaée Beaulieu

L’équipe des Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie a annoncé le retour de son traditionnel quillothon les 15, 16 et 18 février au Salon de quilles Saint-Hyacinthe. L’événement, qui en sera à sa 28e édition, vise à amasser 45 000 $ pour créer des jumelages qui coûtent entre 1300 $ et 1500 $ chacun en raison du temps des intervenants.

Publicité
Activer le son

Le but est de permettre de bien démarrer les jumelages en aidant autant les mentors que les jeunes à bénéficier de fonds pour organiser des activités puisque les problèmes financiers touchent actuellement une bonne partie de la population.

Cette année, la famille d’honneur sera celle du courtier immobilier Frédérik Côté, de Le bon Côté de l’immobilier affilié à Proprio Direct, sa conjointe Stéphanie et les filles de cette dernière, Khloé et Amy. M. Côté s’implique auprès de l’organisme depuis plusieurs années et les Grands Frères Grandes Sœurs trouvaient intéressant de mettre de l’avant une famille recomposée.

« Le but, c’est d’amasser le plus de fonds possible pour aider le plus de jeunes possible. On va s’amuser en faisant quelque chose pour les autres », a déclaré M. Côté.

La soirée du samedi soir, de 21 h à 22 h 30, se déroulera cette année sous le thème du bal en blanc. Les formules restent les mêmes pour les autres journées et plages horaires, soit des 5 à 7 d’affaires les mercredis et jeudis soir, de 16 h 30 à 18 h 30, et un samedi après-midi familial, de 13 h à 16 h, avec du maquillage, la présence de mascottes, des ballons et d’autres surprises.

Le prix est de 40 $ par personne et de 375 $ à 2000 $ pour les entreprises partenaires.

Faire la différence

L’implication des bénévoles est essentielle dans la vie des jeunes. La directrice générale des Grands Frères et Grandes Sœurs de la Montérégie, Marie-Hélène Demers, a mentionné qu’il faut cinq relations significatives à un enfant pour bien se développer. L’organisme est aussi à la recherche de bénévoles, principalement des hommes, et aussi de personnel.

Dans la Vallée-du-Richelieu, les Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie ont 34 jeunes en attente d’être jumelés. Certains sont en attente depuis plus de deux ans. L’organisme aimerait aussi recruter davantage d’hommes dans le rôle de mentor.

Des hommes comme Daniel Masse, un grand frère depuis une dizaine d’années, qui est un modèle de bénévole impliqué. Il a partagé son témoignage dans le cadre de la conférence de presse.

Enseignant en éducation physique et en adaptation scolaire à la retraite, il désirait conserver un lien avec les jeunes. Ayant connu l’organisme dans le cadre de sa carrière, il a été interpellé en voyant le témoignage d’un mentor dans L’ŒIL.

Il en est actuellement à son deuxième jumelage traditionnel de cinq ans avec un adolescent. Il a d’abord accompagné jusqu’à ses 18 ans un jeune ayant des problèmes de délinquance. Il a d’ailleurs eu des nouvelles récemment de celui-ci qui est rendu dans le début de la vingtaine et qui a repris sa vie en main.

« J’ai la satisfaction de pouvoir partager des choses avec eux et de leur apprendre l’estime de soi », a-t-il confié.

Pour participer au quillothon des Grands Frères Grandes Sœurs de la Montérégie, on peut s’inscrire en ligne au www.gfgsm.org.

image