20 avril 2022
L’Œil sur le conseil
Belœil en bref
Par: Olivier Dénommée
L'hôtel de ville de Belœil. Photothèque | L'Œil Régional ©

L'hôtel de ville de Belœil. Photothèque | L'Œil Régional ©

Les élus de Belœil se sont rencontrés en séance ordinaire le 28 mars. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Ristourne de 325 000 $ de la MRC
La séance s’est ouverte sur une excellente nouvelle annoncée par la mairesse Nadine Viau : la Ville a droit à deux ristournes « inattendues » venant de la MRC pour sa gestion du recyclage et des ordures. Les montants sont de 188 861 $ pour la collecte des ordures et de 135 995 $ pour le recyclage, totalisant 324 856 $. Ces ristournes s’expliquent, selon la mairesse, par « la réduction importante au niveau du tonnage [d’ordures] », influencée par le changement de fréquence de la collecte des matières résiduelles toutes les trois semaines et par la hausse de la qualité du recyclage dans les bacs depuis que Beloeil possède un point de collecte de verre.

« On a été agréablement surpris sur ce point; on estimait 12 levées par année au point de verre, on en a eu 37! Les citoyens ont embarqué dans la proposition à pieds joints et la qualité du recyclage a augmenté », note Mme Viau. « On va dans la bonne direction! » On précise à la Ville que le montant de ces ristournes sera affecté lors de la clôture de l’année financière en cours.

Quelques hausses
En réponse à la pénurie de main-d’œuvre qui fait en sorte qu’il reste encore une vingtaine de places pour des moniteurs de camp de jour de la Ville, Belœil a adopté une nouvelle grille salariale pour les emplois étudiants. Il s’agit d’une bonification de 0,90 $/h, ce qui amène le salaire horaire des employés étudiants à une fourchette allant de 15,53 $ à 16,43 $.

La hausse des coûts des matériaux a aussi un impact sur le projet de création d’une œuvre d’art publique sur la placette de l’église Saint-Matthieu, menant la Ville à accorder un montant supplémentaire de 2690 $, taxes incluses. À moins d’un changement dans les échéanciers, l’œuvre Portés par le vent de l’artiste Boris Pintado doit être dévoilée ce printemps.

Enfin, Belœil note des hausses assez importantes dans l’acquisition de certaines fournitures. À la suite d’une demande de prix auprès de différents fournisseurs, la mairesse Nadine Viau a commenté que le prix pour les engrais connaissait une hausse de 60 % cette année. La fourniture et la livraison de carburants en vrac risquent aussi de coûter très cher pour les prochaines années. L’estimation des coûts en carburants est d’environ 52 000 $ en 2022, mais le contrat pouvant s’étirer jusqu’au 31 mars 2025 amènerait des dépenses estimées à 320 000 $ en tout, ce qui s’explique par les importantes hausses du prix du carburant, auxquelles la Ville ne peut échapper. « C’est le prix du marché avec un escompte de l’Union des municipalités du Québec », explique Martine Vallières, directrice générale de la Ville.

Grogne autour du parc canin
Après s’être fait plus discret ces derniers mois, le dossier du parc canin s’est imposé pendant la période de questions. Des citoyens du secteur ont répété que le bruit dans le parc « pollue la qualité de vie dans le voisinage » et demandent des solutions pour améliorer la situation. Mme Viau a admis que c’était un dossier très sensible, mais que la Ville prévoyait dans les prochaines semaines « mettre à jour les informations par rapport aux pistes de solution envisagées ». « L’objectif est de trouver une solution pour harmoniser la viabilité du parc et la qualité de vie des résidents du secteur », a-t-elle assuré.

Pesticides : le règlement se précise
Pendant la période de questions, une citoyenne a demandé à la Ville de préciser sa position dans le dossier de l’interdiction des pesticides sur le territoire. La mairesse Nadine Viau a laissé entendre que le futur règlement, qui devrait voir le jour cet automne, visera spécifiquement l’interdiction des pesticides esthétiques pour usage résidentiel. Pour ce qui est de l’interdiction de vendre ces pesticides dans les commerces du territoire, elle soutient que c’est plutôt une juridiction provinciale.

Subvention pour bornes électriques
La Ville a l’intention de profiter du programme Circuit électrique d’Hydro-Québec pour obtenir une subvention afin d’installer deux bornes de recharge sur rue dans le secteur du Vieux-Belœil. Les endroits ciblés seraient sur les rues Saint-Matthieu et Mgr de Laval. Si la demande de subvention est acceptée, elle couvrirait presque 100 % des frais pour ces bornes, indique Mme Viau.

Réfection de bordures et de trottoirs
La Ville a réalisé un appel d’offres pour des travaux de réfection de bordures et de trottoirs pour la prochaine année. Parmi les cinq soumissions reçues, on retient la plus basse, soit celle de Pavages Maska, au montant de 231 616,06 $, taxes incluses. Le contrat devrait être reconduit annuellement jusqu’en 2025, ce qui amènerait sa valeur totale à 694 848,18 $.

Aménagement au carrefour giratoire
À la suite d’un appel d’offres, la Ville mandate Aménagement Sud-Ouest pour réaliser un aménagement paysager au carrefour giratoire sur la rue de l’Industrie. La soumission initiale de 110 599,05 $ dépassait le budget alloué et un item a été retiré pour en arriver à un contrat de 98 699,14 $, taxes incluses.

Subvention pour garnir la bibliothèque
La Ville souhaite profiter du programme Appel de projets en développement des collections des bibliothèques publiques autonomes du ministère de la Culture et des Communications du Québec, ce qui aiderait à l’acquisition cette année, sur tout support, de livres, de publications en série, de documents audiovisuels et de bases de données. Selon la Ville, cette subvention pourrait s’élever à 67 136 $ en 2022.

Table de quartier au district 2
Cela fait des mois que la Ville parle de son projet de « tables de quartier » pour entendre les préoccupations des citoyens des différents districts en dehors des séances du conseil, mais on a enfin une date : les citoyens du district 2 du Golf sont invités à participer en grand nombre à leur première table de quartier le jeudi 28 avril, à 19 h, au Centre des loisirs (240, rue Hertel).

Il est possible de s’inscrire à la rencontre et de proposer des sujets à aborder à l’adresse jeparticipe.beloeil.ca/district-2. D’autres tables de quartier devraient aussi être organisées dans les autres districts de Belœil, mais elles n’ont pas encore été annoncées.

image