18 mai 2022
Élections provinciales
Benoit Landry représentera Québec solidaire dans Borduas
Par: Denis Bélanger

Benoit Landry.

Le résident de Mont-Saint-Hilaire Benoit Landry sera candidat aux prochaines élections provinciales dans la circonscription de Borduas sous la bannière de Québec solidaire (QS). Son assemblée d’investiture a eu lieu dimanche.

Publicité
Activer le son

M. Landry s’implique pour le parti dans la circonscription depuis le printemps érable en 2012. Il a été notamment membre du comité coordination et représentant officiel. « Je m’étais toujours considéré comme un orphelin politique jusqu’au jour où j’ai lu le programme de Québec solidaire », raconte-t-il.

Sur le plan professionnel, Benoit Landry a une trentaine d’années d’expériences dans le domaine de l’horticulture. Il a aussi donné de nombreuses conférences sur le sujet et a pu partager sa vision écologique. Il compte aussi une grande implication communautaire, notamment au sein de l’organisme Entraide pour Hommes. « Quand je demeurais à Saint-Denis-sur-Richelieu, je me suis aussi impliqué auprès de l’école de mes enfants », ajoute l’aspirant député qui est également conducteur d’autobus scolaire.

Benoit Landry entend mettre de l’avant plusieurs dossiers pendant la campagne, dont celui de la réforme du mode de scrutin, le grand cheval de bataille de l’ancien député péquiste de Borduas, Jean-Pierre Charbonneau. « Ça n’a pas d’allure que cela ait été laissé tomber par le gouvernement actuel. La réforme du mode électoral nous permettrait de nous parer contre des éléments radicaux. La Coalition avenir Québec a un bilan à défendre, que nous allons critiquer. Il y a eu des aberrations, entre autres en lien avec la pandémie. »

Sachant qu’il ne part pas favori pour le scrutin, M. Landry se prépare à toute éventualité. « Quand on se lance en politique, on se prépare à faire face à toutes les éventualités. Toute sorte de choses peuvent se passer. J’ai l’impression que l’appui de la CAQ était peut-être surévalué. QS progresse depuis les dernières élections et j’aimerais bien continuer sur cette lancée. »

QS dans Borduas
Aux dernières élections, QS a obtenu le meilleur résultat de sa jeune histoire dans Borduas. La candidate Annie Desharnais a obtenu 6828 votes (15,6 %), soit tout près du double d’appuis comparativement à l’élection de 2014. Mme Desharnais avait notamment devancé au suffrage le candidat libéral Martin Nichols (11,5 % des voix). Aux trois élections générales précédentes, le candidat de Québec solidaire a terminé quatrième dans la circonscription. À la première élection générale de Québec solidaire, il y a 15 ans, au printemps 2007, sa candidate Julie Raby avait terminé cinquième dans Borduas avec 944 votes seulement.

M. Landry aura notamment pour adversaire le député sortant et ministre caquiste Simon Jolin-Barrette. Ce dernier avait confié à L’Œil Régional à la fin de l’année qu’il avait l’intention de solliciter un troisième mandat consécutif dans le comté. En 2018, il avait été élu une majorité fracassante de 11 412 voix sur son plus proche rival.

Les trois autres formations politiques représentées à l’Assemblée nationale, soit le Parti québécois, le Parti libéral du Québec et le Parti conservateur du Québec, n’ont pas encore annoncé publiquement de date d’assemblée d’investiture ni de potentiels candidats. Rappelons que les prochaines élections générales auront lieu le lundi 3 octobre.

image