9 novembre 2022
Charlotte Brongel Massé dans le giron du CF Montréal
Par: Denis Bélanger
La joueuse de soccer de Mont-Saint-Hilaire Charlotte Brongel Massé a su impressionner les responsables du programme de développement du CF Montréal cette année.
Publicité
Activer le son

Évoluant avec le Club de soccer de la Vallée-du-Richelieu (CSVR), la jeune joueuse de 12 ans a été sélectionnée un peu plus tôt cette année pour participer au Programme de découverte régionale (PDR), qui devient une belle porte d’entrée pour accéder éventuellement à d’autres programmes ou d’autres structures de l’organisation.

Charlotte a d’abord participé cet été à une dizaine de sessions d’entraînement dans le cadre de cette initiative. Elle a évité le couperet et s’est mérité une participation à un camp d’entraînement tenu en octobre. Elle a encore été retenue pour poursuivre l’aventure et la prochaine étape se déroulera au printemps.

« Il devrait y avoir d’autres coupures après ce camp pour ainsi faire une équipe qui participerait à plusieurs événements. Si je suis retenue, je pourrais en même temps continuer de jouer avec le CSVR. C’est certain que je vais avoir un certain stress à l’approche du camp », poursuit-elle.

Cette dernière reconnaît qu’elle était étonnée au départ d’être retenue pour faire partie d’une telle aventure. Elle a toutefois vite gagné en confiance. « Je trouvais vraiment que les autres filles étaient vraiment bonnes. Et c’était difficile au début. Mais au camp du mois d’octobre, j’ai réussi à bien me démarquer pour pouvoir poursuivre l’aventure. Je suis très fière d’être rendue là. »

Charlotte Brongel Massé tient d’ailleurs à souligner l’apport de ses entraîneurs des dernières années au CSVR, Guillaume Beaudoin, Benoit Richard et Jérôme Dognin. « Ils m’ont vraiment aidée à devenir meilleure. »

La jeune a du talent pour aller loin si on se fie aux propos d’Amy Walsh, ancienne olympienne et collaboratrice depuis le 2 septembre de l’Académie du CF Montréal au niveau du développement du soccer féminin. Demeurant à Otterburn Park et étant aussi impliquée dans le CSVR, Walsh connait Charlotte Brongel Massé depuis quelques années déjà. « Elle est très physique et combative. Elle a de la vitesse et des atouts techniques et se débrouille très bien dans des situations à un contre un. »

Persévérante

Charlotte Brongel Massé a commencé à jouer au soccer après avoir été inscrite par son père. Elle n’a pas vraiment apprécié sa première année, mais son père tenait absolument à ce qu’elle pratique un sport et elle a finalement donné une deuxième chance au soccer. Elle ne regrette pas aujourd’hui son choix. « J’aime le soccer. Et un jour, j’aimerais pouvoir faire partie de l’équipe nationale. »

image