15 juin 2022
Contribution de 130 000 $ pour accélérer le Virage vert dans la région
Par: Olivier Dénommée
Nadine Viau, mairesse de Belœil, Jean-François Hogue, directeur développement de la marque et des ventes chez Limz, Toby Gauld, président fondateur d’Optima Aero et de Limz, Nathalie Dubord, directrice générale du CAE Capital, Nathalie Berthiaume, présidente du CAE Capital, et Valéry Lapointe, présidente de Serre Aéria. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Nadine Viau, mairesse de Belœil, Jean-François Hogue, directeur développement de la marque et des ventes chez Limz, Toby Gauld, président fondateur d’Optima Aero et de Limz, Nathalie Dubord, directrice générale du CAE Capital, Nathalie Berthiaume, présidente du CAE Capital, et Valéry Lapointe, présidente de Serre Aéria. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Plusieurs dignitaires se sont donné rendez-vous dans les locaux d’Optima Aero, dans le parc industriel de Belœil, pour participer à une conférence de presse annonçant un appui financier de 130 000 $ de Développement économique Canada (DEC) au centre d’aide en entreprise CAE Capital, dans le cadre du programme Virage vert.
Publicité
Activer le son

Cette contribution non remboursable de 130 000 $ vise à accélérer le virage vert et le développement durable des PME de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, de la MRC de Marguerite-d’Youville et de l’Agglomération de Longueuil. Concrètement, le programme Virage vert s’adresse aux entreprises qui tentent à la fois d’améliorer leur productivité et de diminuer leur empreinte écologique. Elles pourraient bénéficier de montants allant de 6000 $ à 15 000 $, selon leur projet. Le but avoué du programme est de « répondre aux besoins grandissants des petites entreprises et des collectivités pour de l’accompagnement et de l’expertise en développement durable », indique-t-on.

« Aujourd’hui, le programme de relance Virage vert nous est proposé et c’est avec enthousiasme que nous levons la main. Nous pourrons dispenser ce programme avec autant d’agilité qu’à notre habitude. Nous entrevoyons déjà des projets de développement significatifs dans les secteurs du développement durable, de l’économie circulaire, notamment ici à Belœil, auprès de Limz et Serre Aeria, des entreprises incubées chez Optima Aero », commente Nathalie Berthiaume, présidente du conseil d’administration de CAE Capital. Notons que CAE Capital a joué un rôle dans le succès de plusieurs centaines d’entreprises, dont Optima Aero, qu’il a appuyé à ses tout débuts sans savoir jusqu’où se développerait cette entreprise 11 ans plus tard.

« L’argent donne le germe de la créativité », estime justement Toby Gauld, président fondateur d’Optima Aero, entreprise spécialisée dans les pièces usagées d’hélicoptère, et de la jeune entreprise Limz, développant des produits dégraissants et désoxydants biodégradables et non toxiques, soulignant à quel point un coup de pouce financier comme ce que permettent de tels programmes peut faire comme différence pour une entreprise en démarrage.

« Aujourd’hui, on le voit : l’environnement, c’est plus qu’une mode », observe la mairesse de Belœil, Nadine Viau, fière de voir autant d’entreprises innovantes sur son territoire.

image