18 novembre 2021
COVID-19 : la troisième dose du vaccin offerte
Par: Denis Bélanger

La direction de santé publique de la Montérégie invite les personnes âgées de 70 ans et plus et les gens de tous les âges qui ont reçu deux doses du vaccin d’AstraZeneca ou Covishield à prendre rendez-vous pour recevoir une dose de rappel du vaccin contre la COVID.

Publicité
Activer le son

Cette 3e dose de vaccin est offerte à ces clientèles afin qu’elles demeurent adéquatement protégées contre la COVID. La réponse immunitaire tend à diminuer avec l’âge. L’efficacité vaccinale est moins grande chez les gens qui ont reçu deux doses de vaccin à vecteur viral (Covishield ou AstraZeneca) comparativement à ceux qui ont reçu deux doses de vaccins à ARN messager (Pfizer, Moderna) ou une vaccination mixte (un vaccin Pfizer ou Moderna avec un vaccin Covishield ou AstraZeneca).

Pour recevoir une troisième dose, il faut avoir reçu sa deuxième dose de vaccin il y a six mois ou plus. Les personnes de 75 ans et plus peuvent déjà prendre leur rendez-vous et celles de 70 ans et plus pourront le faire dès le 23 novembre. Tous les autres ayant reçu deux doses d’AstraZeneca ou de Covishield pourront prendre le rendez-vous à compter du 25 novembre.

La prise de rendez-vous est possible via le site internet de Clic santé à l’adresse Quebec.ca/vaccinCOVID ou par téléphone au 1 877 644-4545.

Rapport annuel

De son côté, durant la crise sanitaire, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) a effectué plus de 215 000 dépistages, soit près de 800 par jour. Ces données sont tirées du rapport annuel 2020-2021.

« La dernière année fut marquée par la pandémie de la COVID-19 et cette crise mondiale a pu être traversée grâce à l’engagement et au dévouement des 16 000 employés, a commenté le CISSSME par voie de communiqué. La mobilisation des équipes a permis à l’établissement de poursuivre ses grands projets et de déployer les forces nécessaires pour réorganiser ses activités. »

Restriction dans les établissements

Les visiteurs, accompagnateurs et proches aidants doivent depuis le 15 octobre dernier présenter leur passeport vaccinal pour se rendre dans les installations du CISSSME.

Rappelons que le passeport n’est pas obligatoire pour recevoir des soins et services de santé. Certains accompagnateurs sont de plus exemptés de la preuve vaccinale. Des exemptions de preuve vaccinale sont aussi prévues pour certains visiteurs.

image