23 mars 2022
Politique de prévention de la violence à Belœil
Des caméras corporelles pour les inspecteurs municipaux
Par: Olivier Dénommée
Belœil veut mettre la main sur deux caméras corporelles pour les interventions des inspecteurs municipaux à domicile, comme l’a fait la patrouillemunicipale de Vaudreuil-Dorion, sur la photo. Photo gracieuseté

Belœil veut mettre la main sur deux caméras corporelles pour les interventions des inspecteurs municipaux à domicile, comme l’a fait la patrouillemunicipale de Vaudreuil-Dorion, sur la photo. Photo gracieuseté

Pour prévenir les manifestations de violence contre ses employés, Belœil s’est dotée d’une première « Politique de prévention de la violence dans les rapports avec la clientèle ». Parmi les mesures, la Ville souhaite notamment doter ses inspecteurs municipaux de caméras lors de leurs interventions à domicile.

Publicité
Activer le son

« Comme partout ailleurs, nous constatons que la pandémie a exacerbé l’impatience des gens, qui expriment leur mécontentement de multiples façons, ce qui est tout à fait dans leurs droits. Néanmoins, de récents événements ont mis en lumière la nécessité de mieux encadrer et soutenir nos employés qui ont à traiter avec une clientèle difficile. La violence verbale ou physique, que ce soit en personne, au téléphone, sur les réseaux sociaux ou par courriel, est inacceptable », commente Nadine Viau, mairesse de Belœil. Elle laisse entendre que des « incidents » survenus lors des derniers mois ont incité la Ville à agir. Sans aller dans les détails, on confirme à la Ville que les événements en question se sont produits lors d’inspections résidentielles.

L’adoption de cette politique permet donc la mise en place de mesures pour diminuer les risques d’actes de violence, particulièrement lors de la visite d’inspecteurs chez les citoyens. La Ville a l’intention d’acquérir prochainement deux caméras corporelles à cette fin, puis de former ses employés afin de les utiliser. Selon la porte-parole Émélie Trinque, Belœil a été en contact avec la Ville de Vaudreuil-Dorion, « qui a utilisé ce procédé avec succès » pour aider à prévenir des actes de violence contre ses inspecteurs.

« Le tout est strictement encadré par une directive, validée par l’équipe des affaires juridiques. L’utilisation de ces caméras ne se veut pas intrusive, mais a pour but de prévenir des événements violents. En ce sens, les employés avertiront les citoyens, dès le début de l’intervention, lorsqu’ils porteront une caméra corporelle, et ce, afin d’éviter que les propos ou les actes ne mènent à des situations problématiques », assure-t-elle.

En plus de l’usage prochain de caméras, la Ville se permet également d’enregistrer les interactions téléphoniques avec les citoyens. En cas d’événement violent, la situation sera analysée par la Ville qui décidera de la conséquence selon la gravité, pouvant aller jusqu’à une plainte formelle auprès de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent.

À noter qu’une campagne de sensibilisation ayant pour thème « À la Ville de Belœil, le respect nous aide à mieux vous servir » sera déployée progressivement sur les différentes plateformes. La politique complète peut être consultée sur la page web beloeil.ca/respect.

image