2 mars 2022
Deux sportifs d’ici reçoivent une bourse
Par: Denis Bélanger

Marilou Duvernay-Tardif.

Étienne Cloutier. Photo gracieuseté

La spécialiste de l’aviron Marilou Duvernay-Tardif de Saint-Jean-Baptiste et le trampoliniste Étienne Cloutier de Saint-Basile-le-Grand ont été récompensés dernièrement pour leurs résultats sportifs et scolaires dans le cadre des nombreux programmes de bourses de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Publicité
Activer le son

D’un côté, Duvernay-Tardif a reçu de Cogeco Média une bourse d’excellence académique de 4000 $. La rameuse attire les projecteurs depuis longtemps en raison d’une progression fulgurante dans ce sport qu’elle n’a commencé à pratiquer qu’en 2015. Une participation aux Jeux olympiques de 2024 à Paris est son objectif. Il n’y a pas si longtemps, une présence aux Jeux de Tokyo était possible.

L’athlète de 23 ans a ajouté à son reluisant palmarès une 3e place aux Championnats du monde en salle, organisés en mode virtuel en février 2021, ainsi qu’un titre de championne canadienne en skiff en novembre dernier. Elle étudie au baccalauréat en kinésiologie à l’Université de Montréal et a maintenu une moyenne de 4,1 sur 4,3 (95 %) depuis le début de son parcours.

Marilou s’intéresse beaucoup au domaine de la santé, plus précisément à la physiothérapie du sport. Elle aimerait devenir physiothérapeute.

De son côté, Étienne Cloutier a eu une bourse d’excellence académique de 2000 $ de la famille Laforest. Le jeune homme de 16 ans a terminé au premier rang des épreuves de trampoline et de double mini- trampoline présentés en virtuel aux Championnats canadiens et à Élite Canada en 2021. Il a aussi été choisi au sein de l’équipe canadienne junior. Il est en 5e secondaire au programme sport-études de l’école De Mortagne et a maintenu une moyenne de 82 % en 4esecondaire. Cloutier est intéressé par les finances ou l’administration, mais n’a pas encore fait son choix quant à ses futures études. Il aime beaucoup le domaine de l’entrepreneuriat.

Grâce au défi Bonneville

Les deux sportifs font partie d’une cohorte de 75 boursiers qui ont reçu un total de 216 500 $ grâce à la 5e édition du Défi 808 Bonneville tenue les 17 et 18 septembre 2021 à Mont-Tremblant. Cet événement a permis d’amasser 450 000 $.

Le Défi 808 Bonneville est un événement cycliste grand public au profit de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ). Plusieurs options de défis en vélo de route, en vélo sur gravelle ou en vélo électrique s’offrent aux participants. La 6e édition de l’événement se déroulera les 16 et 17 septembre, toujours à Mont-Tremblant.

Le président et fondateur de l’initiative, Dany Bonneville des Maisons Bonneville de Belœil, s’est dit ému de la dernière édition du défi. « Voir 325 participants se lancer un défi, sortir de leur zone de confort, s’entraîner et adopter de saines habitudes de vie pour réussir à franchir la ligne d’arrivée me rend très heureux. En prime, les efforts scolaires et sportifs de pas moins de 75 étudiants et étudiantes-athlètes! Les 26 autres parrains et partenaires qui m’accompagnent peuvent eux aussi être bien fiers de contribuer à leur propre bien-être et à celui des boursiers et des boursières qu’ils soutiennent. »

image