16 novembre 2022
Attaque à l’arme à feu sur un avocat
Deux suspects acquittés de tentative de meurtre
Par: L'Oeil Régional
La scène du crime en 2020.Photo Vincent Guilbault.

La scène du crime en 2020.Photo Vincent Guilbault.

Les deux individus qui s’étaient présentés avec une arme à la résidence d’un avocat à Mont-Saint-Hilaire le 26 mars 2020, en soirée, ont été acquittés du chef d’accusation de tentative de meurtre par le tribunal le 3 novembre dernier au palais de justice de Longueuil.

Publicité
Activer le son

Rappelons que l’avocat Nicholas Daudelin a été blessé à la jambe par un projectile en il y a plus de deux ans. Les deux hommes qui s’étaient présentés chez lui, Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye, un homme de 42 ans de Longueuil, et Daouda Dieng, 36 ans de Brossard, avaient été arrêtés près de trois mois plus tard, soit le 16 juin, par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent.

Les deux accusés ont aussi été déclarés non coupables des accusations d’intimidation et d’entrave à la justice. Ils ont toutefois été reconnus coupables d’avoir déchargé une arme à feu en prenant pour cible Me Daudelin, un acte punissable de jusqu’à 14 mois de prison.

Un crime commandité

L’attaque des deux hommes à la résidence de Me Deaudelin aurait été commanditée par Jean-François Malo, un homme d’affaires âgé de 44 ans de Joliette. Il avait aussi été arrêté en juin 2020 et accusé de tentative de meurtre. Son dossier n’est pas terminé devant la cour et devrait se poursuivre en 2023.

À l’emploi du cabinet de LCM Avocats, Me Daudelin représentait le Mouvement Desjardins dans un litige au civil intenté contre Jean-François Malo pour lui réclamer plusieurs millions de dollars. M. Malo avait fraudé plusieurs institutions financières. Au moment de l’attaque à sa résidence, Nicholas Daudelin venait d’avoir gain de cause contre Jean-François Malo à la Cour d’appel. D.B.

image