27 octobre 2021
Diane Lavoie
Par: L'Oeil Régional

Diane Lavoie – Beloeil gagnant

Publicité
Activer le son

Que proposez-vous pour relancer l’économie locale durement affectée par la pandémie?
Travailler avec les partenaires du milieu. L’objectif est de favoriser l’achat local. Voici trois actions concrètes : 1) créer un parcours Découverte des produits locaux; 2) favoriser le maillage entre les entreprises et 3) soutenir les initiatives innovantes de nos gens d’affaires.

Les plateformes de tous les candidats parlent de mettre l’environnement et la lutte aux changements climatiques au centre des décisions des élus. Qu’est-ce qui vous distingue de vos adversaires?
Dans un but de formation et d’information auprès de la population, nous comptons être exemplaire en faisant de nos édifices et de nos lieux publics des sites de démonstration de différentes approches écoresponsables. Nous comptons aussi élaborer, de concert avec les citoyens, un concept d’éco-quartier sur le site du garage municipal.

Avec la vitesse à laquelle se développe Belœil, la question de la circulation, de la congestion routière et des transports en commun revient à l’avant-plan. Que proposez-vous pour améliorer le transport municipal et intermunicipal?
Nous proposons pour la rue Saint-Jean-Baptiste de sécuriser l’intersection Yvon-L’Heureux et d’aménager deux carrefours giratoires aux intersections Ange-Aimé-Lebrun et Serge-­Pepin. Pour le transport actif, nous poursuivrons le développement d’un réseau cyclable; nous proposons la gratuité du transport en commun local pour tous.

Il est devenu très difficile d’accéder à la propriété ou même de trouver un logement abordable à Belœil. En quoi votre programme électoral pourra-t-il permettre aux propriétaires et aux locataires, actuels et futurs, de souffler un peu?
Mise en place d’un bureau de projets doté d’une ressource permanente ayant pour mandat d’identifier les options et les programmes d’aide afin de développer des logements abordables et accessibles. Il accompagnera tous les partenaires dans leurs projets. Maintien des hausses du compte de taxes sous l’indice des prix à la consommation (IPC).

Sport, loisirs, culture, famille, etc. : quelle est votre priorité pour améliorer la qualité de vie des Belœillois?
Mise en place d’un programme de santé communautaire favorisant l’activité physique; accélération de l’accessibilité universelle aux parcs; ajout de bancs sur les parcours de marche et construction d’une glace réfrigérée extérieure en 2024-2025. Rénovation de la salle de spectacle et agrandissement de la bibliothèque en collaboration avec le milieu.

Les derniers grands dossiers à Belœil ont montré l’intérêt des résidents pour la participation citoyenne. Quels moyens allez-vous maintenir ou mettre en place pour consulter le citoyen et le mettre au centre de vos décisions?
Afin d’améliorer nos mécanismes de consultation existants, nous créerons un groupe de référence diversifié et représentatif de la communauté qui sera consulté régulièrement sur les enjeux municipaux, par exemple lors de la consultation sur la révision du plan directeur des parcs.

Belœil est aux prises avec un manque de places dans ses écoles. Au-delà des discussions avec le CSSP pour la venue d’une école primaire, que proposez-vous concrètement comme solution?
La localisation d’une nouvelle école passe par la poursuite des discussions avec les représentants du Centre de services scolaire. Notre engagement est de céder un terrain adéquat répondant aux exigences du Centre de services scolaire et aux besoins de la population, qui ne sera ni un parc, ni un espace vert.

Si vous êtes élu(e), quelle sera votre grande priorité, le projet qui vous tient le plus à cœur?
La qualité de vie de tous nos citoyens sans exception est notre principale priorité et guidera nos actions pour les quatre prochaines années, autant sur le plan culturel que du loisir, du sport et de l’environnement que de la sécurité et de l’économie.

image