5 octobre 2022
Créations-sur-le-champ/Land art
Dix œuvres « puissantes » pour la 15e édition
Par: Olivier Dénommée
@ITALIC_START@Territoires fragmentés@ITALIC_END@ des artistes Michel Bachelet et Christine Juillard (du collectif Zoné Vert) a remporté le premier prix pendant la précédente édition de Créations-sur-le-champ/Land art. Photo Astra Productions

@ITALIC_START@Territoires fragmentés@ITALIC_END@ des artistes Michel Bachelet et Christine Juillard (du collectif Zoné Vert) a remporté le premier prix pendant la précédente édition de Créations-sur-le-champ/Land art. Photo Astra Productions

Du 12 au 16 octobre, Mont-Saint-Hilaire reçoit dix artistes au Pavillon de la pomme pour la 15e édition de la populaire activité Créations-sur-le-champ/Land art. Ceux-ci auront pour défi de créer dans le verger des œuvres d’art éphémères composées essentiellement de matières brutes sous l’œil attentif du public.
Publicité
Activer le son

La directrice artistique de l’événement, Jérémie Boudreault, est fière de voir cet événement célébrer ses 15 ans d’existence. « C’est quelque chose de rendre un événement pérenne en région. C’est un exploit de toute l’équipe et de la Ville de Mont-Saint-Hilaire », affirme celle qui promet une autre édition de « qualité » avec huit artistes québécois et deux de l’international, offrant comme toujours un très haut calibre. Les artistes retenus sont Tamara Anna Koziej (Saguenay), Jacques Desruisseaux (Lennoxville), Gérald Parent (Greenfield Park), Dominique Pottier (Saint-Gabriel-de-Brandon), Christopher Varady Szabo (Gaspé), Luce Pelletier (Québec), Elparo (Saint-Junien, France), Valerie Coffin Price (Landough, Pays de Galles), Tali Levesque (Mercier) et Pilar Macias (Saint-Pacôme). La directrice artistique note que Christopher Varady Szabo en est à sa troisième participation à l’événement hilairemontais.

« On a droit cette année à des artistes puissants, forts dans le sens qu’ils tiennent à leur démarche artistique », relate Mme Boudreault, laissant entendre que certains feront face à de beaux défis pour arriver à concrétiser leur œuvre in situ, à l’extérieur. Elle donne en exemple Valerie Coffin Price, aussi poète, qui a demandé aux organisateurs de lui trouver du papier pour écrire, les amenant à trouver un carton qui pourrait résister aux intempéries. « Le lieu est très inspirant pour les artistes et le thème récurrent est “Soyons réalistes et créons l’impossible”, ça donne l’élan! […] Et on a de très gros projets cette année… Un seul d’entre eux nous a demandé de réserver 120 balles de foin! »

Sans entrer dans les détails, Jérémie Boudreault laisse aussi entendre qu’une des dix œuvres sera similaire à du Michael Heizer (un illustre artiste de land art américain). « J’ai l’avantage de savoir comment le magicien fait son tour, mais chaque fois, quand l’œuvre est terminée, je suis un très bon public », lance-t-elle au sujet de ce qui attend les visiteurs du 12 au 16 octobre, de même que dans les semaines suivantes puisque les œuvres resteront en place à la fin de Créations-sur-le-champ/Land art.

Retour à la normale

Après avoir dû annuler à quelques jours d’avis l’édition 2020 et mettre de côté le vote du public en 2021, l’événement revient à la « formule gagnante » qui a fait sa renommée pendant des années. « C’est un retour complet à la normale, avec un prix du public et un prix du jury. […] Le 16 octobre, vers 11 h, il y a l’allocution des dignitaires. Puis, je présente les artistes et on visite le verger. Nouveauté, le samedi et le dimanche, on a sur place le foodtruck du Café du passeur! », précise Mme Boudreault. Pour célébrer en grand les 15 ans du Land art, elle invite ceux qui le désirent à se déguiser.

« Cela fait 15 ans, mais j’ai la même fébrilité qu’au début! Je dirais que je suis même plus nerveuse cette année que les premières », confie Jérémie Boudreault, qui promet toute une gamme d’émotions à cette édition. « Il y a des œuvres qui font réfléchir, d’autres qui font rire. J’ai vu du monde pleurer et se prendre dans les bras par le passé, je pense qu’un événement comme celui-ci enlève les cuirasses. Cette année encore, je prédis que certaines œuvres auront cet effet. »

Pour plus de détails sur l’événement Créations-sur-le-champ/Land art, rendez-vous sur la page dédiée à l’événement sur le site villemsh.ca.

image