27 avril 2022
Parade de Pâques à Otterburn Park
Encore plus de spectateurs pour la 3e édition
Par: Vincent Guilbault
La famille et des bénévoles ont circulé dans les rues d’Otterburn Park dans ce char allégorique fait maison. Photo gracieuseté�

La famille et des bénévoles ont circulé dans les rues d’Otterburn Park dans ce char allégorique fait maison. Photo gracieuseté

Ni une infection dans le genou ni une météo incertaine ont empêché Daniel St-Pierre de distribuer ses chocolats de Pâques à la population otterburnoise. Samedi dernier, à bord de son char allégorique fait maison, Daniel, sa femme Mélanie Bertin et plusieurs bénévoles ont arpenté « pratiquement toutes les rues de la ville » pour remettre des confiseries à la population dans le cadre de la 3 édition de cette initiative purement citoyenne.

Publicité
Activer le son

« Ça a été génial, il y avait plus de monde que l’an passé », raconte Daniel St-Pierre, qui a parcouru plus de 40 km dans les rues de la ville pour distribuer des chocolats.

La parade a failli ne pas avoir lieu, admet M. St-Pierre, lui qui s’est blessé au genou et qui a dû prendre une pause en pleine parade pour se faire une injection. Mais les béquilles n’ont pas empêché ce maniaque d’événementiel à tenir sa parade. Ça ne l’a pas empêché non plus de sortir 500 $ de sa poche pour s’assurer du succès de l’événement. Il a aussi trouvé 1000 $ en commandites pour le chocolat et le matériel utilisé pour son char allégorique, dont la location d’une remorque.

Pour Daniel, organiser cette parade va presque de soi. « Ça fait des années qu’on organise des événements, comme des activités de Lego ou des camps de jour. J’ai fait de l’animation pendant 20 ans dans un camp de grandeur nature. Je me suis impliqué dans la nouvelle maison des jeunes à Otterburn Park. J’ai toujours fait ça; j’ai toujours coaché les jeunes. Et ma femme embarque dans ma folie. »

Jazmaël, le garçon de Daniel St-Pierre et Mélanie Bertin, caché derrière le chocolat acheté pour la parade. Photo gracieuseté

Combattre la morosité

La parade a vu le jour en raison de la pandémie, explique Daniel St-Pierre. « On avait eu deux mois de confinement et les arcs-en-ciel. J’ai donc décidé de me promener en donnant du chocolat, sans y toucher! spécifie l’organisateur. Les gens ont capoté et en ont redemandé! »

L’année dernière, pour la 2 édition, des gens ont proposé à Daniel de l’appuyer. Cette année, la Ville s’est impliquée en annonçant l’événement sur son tableau d’affichage, ce qui a sûrement aidé à attirer plus de spectateurs le long des rues.

Et il y a de fortes chances qu’une 4 édition ait lieu l’année prochaine. Daniel aimerait se procurer d’ici là un système de son plus performant pour « faire bouger le monde ».

Ajoutons que la Ville d’Otterburn Park a souligné l’implication de M. St-Pierre en lui remettant une lettre et un panier cadeaux.

image