14 septembre 2022
Élections 2022
Encore plusieurs façons de voter
Par: Denis Bélanger
Élections Québec a encore mis en place différents mécanismes pour permettre aux électeurs qui ne pourront se présenter aux urnes le 3 octobre prochain de faire valoir leur droit de vote.
Publicité
Activer le son

La grande nouveauté pour ces élections est le vote postal pour les personnes ayant contracté la COVID-19 ou plus à risque d’avoir des complications en cas de contamination au virus. Les gens pourront obtenir la trousse de vote postal par la poste en effectuant la demande en ligne au plus tard le 25 septembre ou en envoyant un proche la chercher au bureau du directeur de scrutin au plus tard le 3 octobre. Il est avisé d’appeler le bureau avant de se déplacer. Le bureau du directeur de scrutin de Borduas, fonction occupée depuis 2000 par Sylvain Gaudette, est situé au 347, rue Duvernay à Belœil.

Les gens ne pouvant pas se déplacer, notamment pour des raisons de santé, pourront se prévaloir du vote à domicile alors que le personnel électoral se déplacera chez la personne pour qu’elle puisse voter. Une demande à cet effet doit être effectuée auprès du bureau du directeur de scrutin au plus tard le 19 septembre. Les équipes d’Élections Québec se déplaceront à domicile les 23, 25, 27, 28 et 29 septembre. Les gens pourront voter directement au bureau de scrutin de Borduas lors de ces mêmes cinq journées.

Le vote par anticipation aura lieu les 25 et 26 septembre au Centre des loisirs de Belœil ainsi qu’au Pavillon Jordi-Bonet à Mont-Saint-Hilaire. Le vote dans les institutions et les centres d’hébergement aura également lieu ces deux journées à huit endroits dans Borduas. « Il est important de s’assurer d’être inscrit sur la liste électorale et s’assurer que les infos sont exactes. Le processus de révision de la liste a commencé lundi et se termine le 29 septembre », note Sylvain Gaudette.

Le personnel électoral aura quelques mesures sanitaires à suivre.

Le vote du 3 octobre se déroulera dans 17 lieux de vote dans la circonscription et chacune des 12 municipalités de Borduas aura au moins une section de vote. « À part dans deux endroits, ça se fera dans les écoles. »

Le recrutement va bien

Bien que la pénurie de main-d’œuvre frappe tous les secteurs de l’économie, Sylvain Gaudette assure recevoir beaucoup de candidatures. Il a besoin d’environ 600 personnes pour cette élection. Pour la première fois cette année, les jeunes âgés de 16 ans et plus peuvent faire partie du personnel électoral rémunéré. « Les gens ont pris d’assaut les formulaires pour postuler. Nous avons reçu autour de 500 candidatures », renchérit Sylvain Gaudette.

image