21 septembre 2022
Élections provinciales | Parti libéral du Québec
Éribert Charles rappelle les engagements de son parti
Par: Vincent Guilbault
Éribert Charles. Photo gracieuseté

Éribert Charles. Photo gracieuseté

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) pour le comté de Borduas, Éribert Charles, veut faire de l’environnement son principal cheval de bataille. L’homme ne se fait toutefois pas d’idée sur ses chances de gagner et rappelle que la région a toujours été difficile pour les libéraux.
Publicité
Activer le son

En entrevue, il n’est pas en mesure de nommer ses priorités pour la circonscription, admettant « être nouveau dans la région ». Après des discussions citoyennes, il souligne tout de même avoir des craintes pour la densification de la zone A-16, à Mont-Saint-Hilaire, et de son impact sur « la circulation, la pollution additionnelle, la sécurité et l’environnement ».

Puis, par la voie de communiqué, il souligne vouloir « travailler avec tous les intervenants impliqués, afin de trouver des solutions concrètes en respect du milieu ». Selon lui, la Charte des régions permettra entre autres aux municipalités d’offrir un développement sur mesure pour chacune d’entre elles. « Le développement urbain doit se faire selon la volonté des milieux et de manière responsable. »

Il rappelle aussi que le Parti libéral du Québec s’est engagé à faciliter l’accès aux transports en commun à un plus grand nombre de citoyens en instaurant la gratuité pour les étudiants et les aînés et en mettant en place une carte d’accès universelle pour tous les services de transport durable.

Concernant l’environnement, M. Charles souligne que le PLQ vise une diminution des émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 45 % d’ici 2030 ainsi que la carboneutralité en 2050, notamment grâce à une transformation verte de l’économie.

M. Charles promet être de passage dans la région pour faire du porte-à-porte, mais admet qu’aucune rencontre avec des élus municipaux n’est prévue pour le moment. V.G.

image