5 octobre 2022
Exo : une cellule d’action pour contrer la pénurie
Par: Olivier Dénommée
Une cellule d’action a été mise en place par exo pour aider à contrer la pénurie de main-d’œuvre qui affecte le milieu du transport collectif. Photothèque | L’Œil Régional ©

Une cellule d’action a été mise en place par exo pour aider à contrer la pénurie de main-d’œuvre qui affecte le milieu du transport collectif. Photothèque | L’Œil Régional ©

Dans le but de limiter les effets négatifs du manque d’effectifs chez les chauffeurs d’autobus de ses transporteurs, situation notamment relatée dans les pages de L’ŒIL ces dernières semaines, exo met en place une cellule d’action afin de trouver des solutions concrètes et durables à la pénurie de main-d’œuvre dans ce secteur.
Publicité
Activer le son

Cette cellule d’action qui s’est rencontrée pour la première fois le 27 septembre réunit des élus, des transporteurs et des partenaires en vue d’en arriver à l’élaboration d’un plan d’action qui sera présenté au prochain ministre des Transports dès sa nomination. Les pistes d’action qui seront abordées concernent la productivité et l’efficience, le recrutement et la rétention du personnel ainsi que la formation et l’immigration.

« La pénurie de main-d’œuvre affecte de nombreux secteurs, dont le nôtre. Exo souhaite trouver, en collaboration avec des acteurs clés, des solutions concrètes et applicables. C’est pourquoi nous avons mis en place cette cellule. Nous croyons que, collectivement, nous pourrons trouver des solutions pérennes pour continuer à transporter nos clients efficacement. Chacun des acteurs interpellés possède une partie de la solution. C’est ensemble que nous avons le plus de pouvoir sur cet enjeu. Le transport collectif est une des clés pour favoriser le développement durable de notre économie et de nos communautés, et je suis heureux de constater cette mobilisation », commente Sylvain Yelle, directeur général d’exo.

L’organisme rappelle qu’avant la création de la cellule d’action, il a déployé plusieurs mesures visant à réduire les effets négatifs du manque d’effectif sur sa clientèle, dont un système d’alerte informant la clientèle des départs susceptibles d’être annulés via l’application Chrono, un ajustement d’horaire durant les heures de pointe dans certains secteurs et une vaste campagne de recrutement de chauffeurs. Exo a aussi interpellé le gouvernement sur cet enjeu.

image