13 mai 2021
Transport à la demande à Belœil et McMasterville
Fini les trajets d’autobus inutiles
Par: Sarah-Eve Charland

Les trajets des autobus seront adaptés en fonction des réservations des utilisateurs sur une application mobile ou sur un site web.Photo gracieuseté

Confronté depuis un an à la baisse de l’achalandage du transport en commun, exo met en place un projet pilote permettant d’adapter les trajets et les horaires en fonction des besoins des usagers. Les lignes fixes d’autobus dans les secteurs de Belœil et McMasterville seront remplacées par le service exo à la demande dès le 31 mai.

Publicité
Activer le son

« Cela permettra d’offrir un service personnalisé, adapté et flexible. Cela permettra de faire des économies, surtout en matière de kilomètres et d’émissions de gaz à effet de serre », affirme Assumpta Cerda, coordonnatrice – Projets mobilité chez exo.

En novembre 2019, environ 1400 personnes utilisaient les services d’autobus dans ces secteurs par semaine. En novembre 2020, le nombre a diminué à 265 passagers par semaine. Des chauffeurs se retrouvaient donc parfois avec des autobus vides ou bien des passagers perdaient du temps alors que les autobus effectuaient de trop longs trajets pour rien par manque de clientèle, souligne-t-elle.

Plusieurs zones ont été évaluées pour y déployer le projet pilote, mais exo a choisi les secteurs de Belœil et de McMasterville puisque ces secteurs ont été particulièrement touchés par la baisse d’achalandage liée à l’utilisation du train de banlieue et en raison des trajets peu fréquents sur certaines lignes fixes. Le projet pilote devrait durer un an. Exo évaluera la possibilité de maintenir le service en place par la suite et peut-être de l’étendre dans d’autres zones.

« L’achalandage pour les trajets vers le train ou le centre-ville a diminué, mais on a encore beaucoup de trajets locaux. Les gens pourront donc réserver un transport de n’importe quel arrêt vers n’importe quel arrêt », poursuit-elle.

Les usagers pourront choisir l’heure de départ sur les plateformes mobiles. Un algorithme planifiera un parcours pour le chauffeur d’autobus en fonction des réservations afin d’éviter de se rendre à des arrêts inutilement. Des arrêts ont été ajoutés dans des secteurs qui ne sont pas desservis en ce moment sur les plateformes virtuelles pour offrir davantage d’options aux utilisateurs des autobus. Les parcours pourront être arrimés avec les horaires du train de banlieue s’il y a lieu.

Le projet pilote touche les lignes d’autobus à horaires fixes 20M, 20B, 27, 82, 83, 84, 85 et le T81 (taxibus). Les usagers pourront réserver un transport à l’heure qu’ils souhaitent par le biais du site internet d’exo, par l’application Link ou en appelant au 1 833 255-6396. Les usagers pourront réserver 30 jours à l’avance, jusqu’à une limite de 30 minutes avant le trajet. Le système de réservation proposera une heure de passage qui se rapprochera le plus possible de l’heure de départ demandée par l’utilisateur. Les heures de services ont été bonifiées pour couvrir de 5 h 15 à 21 h 30 du lundi au vendredi et de 8 h à 18 h les fins de semaine.

image