23 mars 2022
Guerre en Ukraine : le « Phantasme » d’Orniartho
Par: Olivier Dénommée
Photo gracieuseté

Photo gracieuseté

Le peintre hilairemontais Stéphane Leblanc, alias Orniartho, a cherché une façon d’extérioriser son sentiment face à la guerre en Ukraine. « Dès l’annonce de la guerre commandée par Poutine, j’ai eu l’image d’un bain de sang dans ma tête. […] Les images à la télévision sont de plus en plus difficiles à regarder. Voir une tour de communication détruite par une bombe, des édifices à appartements bombardés, des gens blessés et même morts me fait sangloter de façon quasi quotidienne. C’est la démocratie qui a reçu une grosse claque au visage. »

Publicité
Activer le son

Il reconnaît avoir songé à se rendre sur place pour prendre les armes, mais a plutôt pris le pinceau pour exprimer sa rage : dans Phantasme, il s’imagine lui-même en train de noyer Poutine et ses armes dans un bain de sang. Il précise en vouloir spécifiquement au dirigeant russe, et non aux Russes en général. « Derrière ce tableau qui semble violent se cache un artiste hypersensible qui se sent tellement impuissant devant ce conflit », reconnaît Orniartho.

image