15 Décembre 2021
Budget 2022
Hausse de 3,75 % du compte de taxes à Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger

Les prévisions budgétaires 2022 ont été adoptées le 13 décembre lors d’une séance extraordinairedu conseil municipal. Photothèque | L’OEil Régional ©

Après avoir vu un gel de leur compte de taxes en 2021, les citoyens de Mont-Saint-Hilaire verront leur fardeau fiscal augmenter en moyenne de 3,75 % en 2022, soit un peu plus de 100 $ par compte de taxes.

Publicité
Activer le son

Tous les taux généraux d’imposition ont été augmentés. Ceux du secteur résidentiel connaissent une hausse de 4 sous, passant de 0,68 $ à 0,72 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière. L’augmentation la plus élevée est pour le commercial et le résidentiel, soit de 8 sous pour se situer à 1,64 $ par 100 $ d’évaluation.

Le propriétaire d’une habitation moyenne évaluée à 382 700 $ paiera 3606,60 $, dont 2769,52 $ en taxes foncières et 153,08 $ pour la taxe spéciale sur le pavage qui demeure à 4 sous par 100 $ d’évaluation. Pour la tarification fixe des services (eau et matières résiduelles), la facture baisse de 5 $ pour se situer à 684 $.

L’augmentation moyenne s’élève donc à 130,43 $. Notons que 60 % des résidents paieront moins que ce montant vu que la valeur de leur maison est moins élevée que l’habitation moyenne. En 2021, les Hilairemontais avaient même vu leur compte baisser en moyenne de 1 $. Mont-Saint-Hilaire avait été en mesure de réaliser ce tour de force en utilisant une partie de l’aide financière gouvernementale reliée à la COVID-19, qui s’élevait à 1,8 M$. La Ville a d’ailleurs tenu à faire remarquer que l’augmentation moyenne sur deux ans revient à 1,86 % annuellement. « L’augmentation pour 2022 demeure 25 % inférieure à la hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC) », a renchéri le maire Marc-André Guertin.

Budget

En 2022, la Ville a adopté un budget de dépenses et de revenus équilibrés de 41,2 M$, un montant à la hausse de 3,88 % comparativement à 2021. Cette augmentation s’explique notamment par l’indexation des dépenses et une hausse de près de 500 000 $ du montant à verser en quotes-parts aux organismes régionaux et la gestion de l’écocentre régional.

Plusieurs projets en 2022

Dans son plan triennal des immobilisations (PTI) adopté aussi le 13 décembre, Mont-Saint-Hilaire prévoit des investissements de 49 M$ de 2022 à 2024. La Municipalité n’a toutefois rien budgété dans ces montants pour une potentielle acquisition, partielle ou entière, de la zone A-16.

Parmi les projets spécifiques en 2022, on retrouve en tête de liste une prévision de 300 000 $ pour l’instauration d’un budget participatif, qui était un engagement de la plateforme électorale de Marc-André Guertin. Ce montant pourrait varier en fonction du nombre de projets présentés. Au cours des douze prochains mois, la Ville veut aussi mettre en place un bureau d’initiatives citoyennes, élaborer un plan directeur des parcs et des espaces verts et mettre en place un système d’inscriptions en ligne pour les loisirs.

Le nouveau conseil mettra également sur pied des pratiques écoresponsables, dont l’amendement de la politique de gestion des surplus pour des fins de conservation des milieux naturels et la réalisation d’un bilan des gaz à effet de serre. Mont-Saint-Hilaire souhaite de plus se pencher sur la question du Plan d’urbanisme durable et élaborer une planification stratégique.

image