24 février 2022
La clinique d’impôt encore plus accessible
Par: Denis Bélanger

La directrice générale de L’OEil Régional, Johanne Marceau, la chef de projet Lise Bélangeret le Grand Chevalier Claude Lebrun. Photo gracieuseté

Pilotée pour une quatrième année par les Chevaliers de Colomb de Belœil, la clinique d’impôt pour les personnes à faible revenu de la Vallée-du-Richelieu a repris le collier depuis quelques semaines déjà. Un plus grand nombre de personnes pourront profiter du service alors que les seuils de revenus ont été augmentés considérablement.

Publicité
Activer le son

Pour avoir droit au service, le seuil de revenu annuel maximal passe de 25 000 $ à 35 000 $ pour une personne seule, et de 35 000 $ à 45 000 $ pour un couple. Un revenu additionnel de 2000 $ est permis par personne à charge, que ce soit un enfant ou un adulte. Une personne monoparentale de deux enfants pourra à titre d’exemple avoir recours à la clinique si son revenu ne dépasse pas 39 000 $.

« Nous sommes bien contents de ces changements. Ça faisait trois ans que nous le demandions. Les nouveaux seuils ne représentent pas d’énormes montants », commente la chef de projet, Lise Bélanger.

La prise de rendez-vous a commencé le 7 février et les bénévoles rempliront les rapports d’impôt 2021 du 7 mars au 29 avril. Les rapports s’effectueront encore uniquement à la salle des Chevaliers de Colomb et il n’y aura donc pas pour une troisième année consécutive de clinique mobile dans les différentes municipalités du territoire en raison de la pandémie de la COVID-19. Le passeport vaccinal est exigé pour se présenter à la clinique jusqu’au 14 mars, date de l’abolition de la mesure sanitaire au Québec.

Une contribution volontaire de 10 $ est à nouveau suggérée aux bénéficiaires de la clinique. « Grâce aux dons, les Chevaliers de Colomb ont pu acheter du nouveau matériel informatique. Si ça fait froncer les sourcils de certaines personnes, les gens en général sont compréhensifs de ce montant », renchérit Mme Bélanger.

Cette dernière dispose cette année d’une équipe d’environ 25 bénévoles. « Du lot, j’en ai 18 pour les rapports d’impôt. Chaque jour, on retrouve sur place quatre bénévoles pour les rapports et deux à l’accueil. Je conçois les horaires pour ne pas surcharger les bénévoles. »

Lise Bélanger prévoyait au départ tendre le flambeau de la clinique à une autre responsable à la fin de 2021. Elle a finalement accepté de revenir. « Nous n’avons pas eu l’occasion de trouver encore de la relève. Je trouvais aussi que l’équipe était trop belle et je ne pouvais donc pas abandonner. »

Pour une quatrième année consécutive, la directrice générale de L’Œil Régional, Johanne Marceau, a accepté d’occuper la présidence d’honneur pour la clinique. Elle reprend le collier, car elle croit en l’importance du projet. « Je suis très heureuse d’apporter une contribution à l’équipe des Chevaliers de Colomb. Je salue le travail exemplaire de l’équipe de la clinique d’impôt pour leur professionnalisme, l’accueil chaleureux, la stabilité, la confiance, le soutien et le réconfort qu’elle offre aux personnes dans le besoin. Ce service est essentiel dans notre région et bravo à toute l’équipe pour la continuation du projet », a commenté Mme Marceau.

Plus de 1 M$ récupérés

L’an dernier, 781 personnes se sont prévalues des services de la clinique, ce qui a permis de récupérer environ 1 M$ pour l’ensemble des bénéficiaires. « Je m’attends à ce que plus de personnes se prévalent du service en raison de la hausse des seuils de revenus. J’essaie que la clinique fonctionne à pleine capacité pour ainsi remplir au-delà de 900 déclarations de revenus », ajoute Lise Bélanger.

image