3 août 2022
Décision de la Commission de protection du territoire agricole
La réfection du ponceau de la montée Lambert pourra se réaliser
Par: Denis Bélanger
Le ponceau de la montée Lambert sera reconstruit. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le ponceau de la montée Lambert sera reconstruit. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) pourra empiéter sur des terres zonées agricoles pour réaliser la réfection du ponceau de Saint-Mathieu-de-Beloeil situé au-dessus du ruisseau Beloeil sur la montée Lambert.
Publicité
Activer le son

Le 15 juillet, la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) a autorisé le MTQ à utiliser trois parcelles de terrains totalisant 191 mètres carrés pour respecter les normes de conception du ponceau. « La réfection exige entre autres l’installation d’une glissière, l’ajout d’un espace sécuritaire derrière la glissière et une emprise plus large. Une parcelle d’environ 104 mètres carrés fait partie d’un emplacement résidentiel, alors que les deux autres sont en friche », explique-t-on dans la décision.

La CPTAQ a donné gain de cause au MTQ en raison notamment du fait que les parcelles visées ne sont pas activement utilisées à des fins agricoles. De plus, la Commission reconnaît que ce projet d’intérêt public ne peut se réaliser ailleurs. La Municipalité de Saint-Mathieu-de-Beloeil, la MRC de la Vallée-du-Richelieu et l’Union des producteurs agricoles (UPA) ont appuyé formellement la demande du MTQ.

Ce dernier pourra ainsi faire l’acquisition des trois parcelles de terrains appartenant à la Ferme Belvallée, à Yvon Lambert ainsi qu’à Caroline Gilbert et Philippe Benoît. Le MTQ ne s’avance toutefois pas sur l’échéancier ni sur les coûts des travaux de réfection du ponceau. « Nous avons d’autres étapes à franchir, dont celle d’aller en appel d’offres », ajoute la porte-parole Karine Abdel.

image