18 janvier 2023
La Société d’histoire et de généalogie présente sa 12e capsule vidéo
Par: L'Oeil Régional
L’hôtel Pointe Valaine fit la renommée d’Otterburn Park durant plusieurs années. On venait d’un peu partout pour profiter du site enchanteur. Photo : Carte postale datant de 1950, SHGBMSH, collection Robert Lefebvre).

L’hôtel Pointe Valaine fit la renommée d’Otterburn Park durant plusieurs années. On venait d’un peu partout pour profiter du site enchanteur. Photo : Carte postale datant de 1950, SHGBMSH, collection Robert Lefebvre).

La Société d’histoire et de généalogie de Belœil–Mont-Saint-Hilaire (SHGBMSH) a mis en ligne la 12e de ses capsules vidéo sur sa chaîne YouTube : Otterburn Park – un parc, une ville.
Publicité
Activer le son

Il s’agit de la dernière capsule de la série Saviez-vous que, produite dans la foulée de son 50e anniversaire. La série complète totalise 104 minutes et, à ce jour, l’on dénombre plus de 7350 visionnements. L’ensemble représente des centaines d’heures de travail et a été entièrement produit par les bénévoles Alain Labelle (à la réalisation), Alain Borduas, Gisèle Cournoyer, Alain Côté, Jean-Pierre Charbonneau (à la narration), et ce, sous la coordination et la direction de Diane Desmarais.

On peut visionner ces vidéos à sur la page YouTube de la Société d’histoire. La richesse des ressources archivistiques, notamment photographiques, a déterminé le choix des thèmes. Les 11 premiers sujets abordés sont l’arrivée du train dans la région, l’histoire de la pomme au mont Saint-Hilaire, les peintres Ozias Leduc et Paul-Émile Borduas, l’usine d’explosifs, le manoir Rouville-Campbell, la raffinerie de sucre, la catastrophe ferroviaire de 1864, la navigation d’autrefois sur le Richelieu, les loisirs et les sports.

Plusieurs organismes ont soutenu la réalisation des vidéos : Mont-Saint-Hilaire, par son Fonds d’initiatives culturelles auquel contribue le ministère de la Culture et des Communications, les chercheurs de la Société, Caroll Vidhan Guérin qui a permis de tourner des séquences dans l’ancien moulin seigneurial, les donateurs de fonds d’archives ainsi que les membres qui soutiennent la Société.

Quiconque a des photos et des documents anciens relatifs à la région peut les offrir à la Société, afin d’enrichir ses fonds d’archives au profit des prochaines générations. On peut aussi les prêter à la Société pour qu’elle numérise les photos, négatifs ou diapos (écrire à info@shgbmsh.org).

image