15 Décembre 2021
COVID-19
La troisième dose de vaccin maintenant disponible
Par: Denis Bélanger

La Direction de la santé publique de la Montérégie invite de nouveaux groupes à obtenir une dose additionnelle du vaccin contre la COVID-19, soit les personnes atteintes de maladies chroniques, les travailleurs de la santé et les femmes enceintes.

Publicité
Activer le son

Les personnes les plus à risque de souffrir de complications de la COVID, à cause de leur état de santé, sont aussi conviées à recevoir une dose additionnelle de vaccin. Pour obtenir un rendez-vous, il faut avoir reçu sa 2e dose il y a six mois ou plus. L’inscription peut encore se faire en ligne au Quebec.ca/vaccinCOVID. De leur côté, les travailleurs de la santé en contact avec des patients devront prendre rendez-vous en utilisant le lien fourni par leur employeur.

Une dose de rappel est aussi recommandée aux personnes âgées de 60 ans et plus. À compter du 4 janvier, ce sera au tour des gens âgés de 65 à 69 ans d’être invités à prendre rendez-vous, alors que dès le 6 janvier, les rendez-vous seront ouverts aux gens de 60 à 64 ans. Rappelons qu’en novembre, la santé publique de la Montérégie a offert une troisième dose à toutes les personnes ayant reçu deux doses de vaccin à vecteur viral (Covishield ou AstraZeneca).

Plusieurs enfants vaccinés

Selon la santé publique, la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans, qui a débuté le 24 novembre dernier, progresse à un bon rythme en Montérégie. Actuellement, près de 30 % des enfants de la région ont reçu un premier vaccin contre la COVID. Rappelons que les parents peuvent faire vacciner leur enfant à l’école ou les accompagner dans une clinique de vaccination.

Les directions d’établissement avaient pris soin d’aviser les parents que les équipes de vaccination ne procéderaient pas à l’injection si l’enfant présentait des craintes marquées au moment de recevoir le vaccin. Le CISSS de la Montérégie-Est n’a pas de statistiques précises à cet effet, mais avance que la moyenne est d’environ deux situations par école. Notons que des écoles ont toutefois pu compter sur la présence d’un chien d’assistance de la Fondation Leski pour la vaccination.

Actuellement, en Montérégie, le groupe d’âge le plus touché par la COVID est celui des enfants âgés de la naissance à 9 ans. Près de la moitié des éclosions (40 %) surviennent actuellement en milieu scolaire et les élèves des écoles primaires sont ceux qui sont les plus touchés.

 

Dépistage rapide

Le gouvernement a annoncé la distribution de tests de dépistage rapides aux parents d’enfants fréquentant un service de garde à la petite enfance. Le déploiement de ces mêmes tests s’effectuera également dans toutes les écoles préscolaires et primaires du Québec. D’ici le congé des fêtes, les enfants rapporteront de l’école une trousse contenant cinq autotests ainsi qu’un feuillet explicatif pour guider les parents. Des tests devraient être également disponibles pour les adultes dès la semaine prochaine. 

image