16 octobre 2021
L’ancien élu Fernand Brillant dépose sa candidature
Par: Denis Bélanger

L’ancien conseiller municipal Fernand Brillant, fort d’une dizaine d’années d’expérience à Mont-Saint-Hilaire, tente un retour en politique. Il sollicitera le poste du district 6 de la Montagne à titre de candidat indépendant.

Publicité
Activer le son

M. Brillant a siégé pendant trois mandats dans le district 6 de 2003 à 2013. Il a essayé d’en obtenir un quatrième au scrutin de 2013 sous les couleurs de Voix citoyenne – Équipe Denise Loiselle, mais a été battu par 90 voix au profit de Magalie Joncas d’Avenir Hilairemontais, le parti du maire Yves Corriveau.

Sur le plan professionnel, le candidat a été professeur à l’Institut de technologie de Vaudreuil pendant quatre ans et employé du gouvernement du Québec pendant 25 ans comme conseiller en administration et gestionnaire. Sur le plan de l’implication communautaire, Fernand Brillant a été membre du conseil d’administration de la division du Québec de la Société canadienne du cancer pendant dix ans. Il a aussi participé à des missions bénévoles au Sénégal pour le Service d’assistance canadienne aux organismes (SACO).

Fernand Brillant veut de nouveau intégrer l’hôtel de ville, car il est déçu de la gestion de la Municipalité dans les huit dernières années. Le projet de la rue Saint-Georges et le complexe aquatique sont des exemples de dossiers mal gérés, à son avis. « Pour permettre un développement durable à notre ville, il faudra passer à autre chose que de bâtir à la petite semaine, sans définir clairement les positions et les décisions d’ensemble des citoyens. Il faut aussi mettre clairement sur la table les redditions de comptes qui s’imposent. »

L’aspirant conseiller a plusieurs projets à cœur, dont la mise en place d’une politique de participation publique ainsi que d’un budget participatif. Il souhaite également voir Mont-Saint-Hilaire prendre les moyens nécessaires pour qu’elle devienne une ville intelligente. « Plus concrètement, la ville intelligente se présente dans des formes de gestion plus prédictives avec des capteurs intelligents, l’automatisation, les applications mobiles, la consécration avec les citoyens, les communications interactives, etc. », explique-t-il. M. Brillant se préoccupe également de l’aménagement urbain, des changements climatiques et de la gestion des ressources.

image