15 Décembre 2021
Le Canada: sur la scène mondiale des casinos en ligne et des jeux vidéo
Par: L'Oeil Régional

À l’international, on connaît surtout le Canada pour son sirop d’érable, son pétrole et son bois d’œuvre. Mais c’est également un acteur mondial de l’industrie du jeu vidéo et des casinos en ligne. Outre ses nombreux joueurs de renom, le pays possède l’expertise et le talent nécessaires pour se démarquer largement de la concurrence internationale.

D’ailleurs, le Québec abrite une multitude de studios de toutes tailles qui développent des jeux vidéo très appréciés sur la scène mondiale. À elle seule, Montréal accueille plus de 20 studios (dont Eidos-Montréal et Ubisoft) employant plus de 15 000 personnes.

Publicité
Activer le son

Jeux vidéo et casinos virtuels : des divertissements populaires au Canada

Bien sûr, les Canadiens eux-mêmes sont largement amateurs de jeux vidéo et casinos en ligne en tous genres, s’adonnant volontiers à ce divertissement digital.

Plus particulièrement, les casinos en ligne payants au Canada rencontrent un franc succès. Pour satisfaire au mieux leurs joueurs, ces plateformes proposent des jeux toujours plus attrayants, tant par les mécaniques de jeu que par les designs et l’environnement sonore. De la roulette au blackjack, en passant par les machines à sous et le poker, leurs catalogues variés et leurs jeux soignés permettent aux casinos virtuels de se démarquer au Canada. Sans oublier les multiples bonus et tours gratuits qui ravissent les joueurs.

Considérant cet attrait marqué, il n’est donc pas étonnant que l’on trouve de nombreux développeurs et opérateurs clés de jeux de casinos virtuels au Canada. Nous pouvons notamment citer Netent, IGT, NextGen Gaming, BluePrint Gaming, Aristocrat ou encore WMS.

Pour travailler dans les jeux vidéo, privilégiez le Canada

Lors d’une entrevue avec le journal The Globe and Mail, Jayson Hilchie (directeur général de l’Association canadienne du logiciel de divertissement – ALD) a partagé son point de vue sur l’industrie du jeu vidéo au Canada: « Si vous êtes dans l’industrie et voulez travailler sur les plus grands jeux du monde, ils sont réalisés au Canada ».

Deus Ex et Rise of the Tomb Raider (Eidos), Assassins’ Creed Origins (Ubisoft) ou encore Batman Origins (Warner Bros Games): tous ces mastodontes ont été développés dans des studios majeurs au Canada. Même Nintendo a choisi ce pays pour établir l’un de ses rares studios situés en dehors du Japon. En janvier 2021, il a en effet acquis Next Level Games, basé à Vancouver.

Et les grands studios ne sont pas les seuls à se faire une place au soleil. Par exemple, le modeste studio Other Ocean Interactive de Terre-Neuve a développé un jeu de survie très populaire au Japon: « Project Winter ».

Des conditions favorables à l’industrie du jeu vidéo

Mais pourquoi l’industrie canadienne du jeu vidéo et du casino virtuel est-elle si prolifique?

Le Canada est un acteur mondial dans le développement de jeux vidéo, en grande partie grâce à son bassin croissant de talents numériques et à ses politiques gouvernementales favorables. Ces deux aspects permettent à l’industrie de s’épanouir et d’être concurrentielle à l’échelle internationale.

Dans le monde, le secteur du jeu vidéo et de casino virtuel génère 180 milliards de dollars. À eux seuls, les studios canadiens génèrent des revenus estimés à 3,6 milliards de dollars. Et ils emploient directement 28 000 personnes à temps plein, pour un salaire moyen d’un peu plus de 75 000 dollars.

En outre, les jeux vidéo occupent une place si importante au Canada qu’on les retrouve même dans les écoles. Certains établissements ont en effet lancé des initiatives originales autour du divertissement digital. C’est par exemple le cas de l’école de l’Amitié de Saint Jean-Baptiste, qui a inauguré la technologie Lü, un jeu vidéo grandeur nature. Dans le gymnase de l’établissement, les élèves doivent se dépenser physiquement en jouant à divers jeux pour marquer des points. Une façon amusante de faire du sport en classe!

Un secteur d’avenir, même en temps difficiles

En cette période de reconstruction, le Canada doit se concentrer sur les industries qui ont un réel avantage concurrentiel mondial. Or celle du jeu vidéo et des casinos en ligne arrive en tête de classement.

« Il y a des milliers d’offres d’emploi en ce moment, et nous sommes prêts à connaître une nouvelle croissance, tant du point de vue de l’emploi que de la production », affirme Hilchie à ce sujet. Et d’ajouter: « Nous avons prouvé que nous pouvons prospérer en période de prospérité, mais nous pouvons aussi être résilients en période difficile ».

Outre les conditions favorables dans le pays, le secteur du jeu vidéo est également propice au télétravail, qui est devenu majoritaire ces derniers mois. Les studios peuvent aisément travailler à domicile, produire des jeux à distance et les vendre par l’intermédiaire de canaux numériques.

De plus, les joueurs sont de plus en plus friands de divertissements qui leur permettent de rester chez eux. Un nouveau point en faveur de l’expansion de ce secteur!

En résumé, comme l’a souligné Hilchie: « Si vous avez une bonne idée [de jeu] et que vous pouvez la concrétiser, vous avez une chance de réussir [au Canada] ». Pour en savoir plus sur l’actualité des jeux vidéo, vous pouvez suivre le compte Twitter de Jayson Hilchie.

image