2 décembre 2021
Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park
Le centre aquatique n’ouvrira pas avant l’automne 2023
Par: Denis Bélanger

La projection de la piscine

Les baigneurs de Mont-Saint-Hilaire devront au moins attendre jusqu’à l’automne 2023 avant de nager dans les bassins du complexe aquatique revampé, soit près de quatre ans après sa fermeture.

Publicité
Activer le son

L’ancien maire Yves Corriveau avait confirmé il y a quelques mois que la date d’ouverture projetée pour l’automne 2022 ne serait pas respectée, notamment en raison de la rareté des matériaux qui a entraîné un retard dans la livraison. La Municipalité a précisé l’échéancier à la séance ordinaire du conseil municipal du 15 novembre en annonçant l’automne 2023 comme date d’ouverture potentielle.

« À ce jour, la durée des travaux demeure celle prévue initialement. Il faut toutefois ajouter à cela une période de rodage en plus de devoir recruter et former le personnel avant de pouvoir accueillir le grand public », souligne la porte-parole de Mont-Saint-Hilaire, Julie Benjamin.

Rappelons que la Ville a attribué le 4 octobre dernier le contrat des travaux de réfection à Constructions Bâtiments Québec de Saint-Mathieu-de-Belœil au montant de 12,3 M$, et celui de la gestion du projet à l’entreprise AECO Gestions de projets, au montant de 163 563 $.

Le début des travaux est prévu en février 2022. « Une première rencontre de démarrage avec l’entrepreneur a eu lieu récemment, tout comme la première rencontre de chantier, ajoute Mme Benjamin. Là où nous sommes rendus aujourd’hui, il est réaliste de penser pouvoir ouvrir à l’automne 2023. »

Notons que lors de la même assemblée, la Ville a dû modifier son règlement établissant le montant total autorisé à dépenser, qui était initialement de 10,7 M$, pour l’augmenter jusqu’à 13,078 M$. La Municipalité a reçu des soumissions plus élevées que prévu, s’expliquant entre autres par les hausses dans tous les secteurs.

Le manque à gagner sera puisé à partir des surplus de la Municipalité. Le montant du règlement d’emprunt, lequel a une incidence sur les taxes, demeure à 6 M$. En avril dernier, la Municipalité avait rapporté que le projet entraînerait une augmentation de 1,49 % sur le compte de taxes des résidents. Pour le propriétaire d’une résidence moyenne, cela représente un montant annuel de 39,38 $, et ce, pendant 20 ans.

Le centre aquatique de Mont-Saint-Hilaire est fermé depuis novembre 2019 après qu’une firme d’experts ait détecté des problèmes structurels importants pouvant menacer la sécurité des usagers et des employés. Les problèmes se situaient dans la partie la plus ancienne du bâtiment construit en 1966.

Le centre aquatique attirait annuellement 1200 usagers pour les cours d’aquaforme et plus de 40 000 passages pour les bains libres. Le centre offrait aussi plus de 1500 cours de natation aux jeunes de 4 mois à 18 ans.

image