4 mai 2022
Retrouvé sans vie à 23 ans dans un boisé d’Otterburn Park
Le coroner conclut à une mort accidentelle
Par: Denis Bélanger
Les policiers près du boisé où le corps inanimé d’Alexandre Dorval-Casulah avait été trouvé en mai 2021. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les policiers près du boisé où le corps inanimé d’Alexandre Dorval-Casulah avait été trouvé en mai 2021. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le bureau du coroner conclut que la mort du jeune homme trouvé sans vie dans un boisé d’Otterburn Park le 18 mai 2021 était accidentelle. Le décès d’Alexandre Dorval-Casulah est lié à sa consommation de plusieurs drogues.

Publicité
Activer le son

Agé de 23 ans, M. Dorval-Casulah était sans domicile fixe et squattait dans une tente dans un boisé situé derrière le centre Marcel-Lacoste, sur le chemin des Patriotes.

Une amie avait eu une dernière communication avec M. Dorval-Casulah deux jours auparavant. Sans nouvelles et inquiète pour lui, elle a avisé un membre de la famille qui s’est déplacé à l’endroit où le défunt campait. Il a rapidement alerté la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent. La police n’avait constaté aucune trace de violence sur la victime ni d’éléments permettant de croire à un suicide.

Selon le rapport de la coroner Marie-Pierre Charland, le jeune homme serait décédé la veille de la découverte de son corps inanimé, soit le 17 mai.

image