16 mars 2022
Repêchage au hockey-balle
Le Mobux de McMasterville fait le plein de joueurs de talent
Par: Denis Bélanger

L’équipe de direction du Mobux au repêchage. Photo gracieuseté

Le Mobux de McMasterville de la Ligue nationale de hockey balle (LNHB) affiche un visage différent à la suite de la séance de repêchage et de l’ouverture du marché des agents libres. La direction de l’équipe a ainsi de grandes attentes pour la deuxième saison de son histoire qui s’amorcera à domicile le 6 mai prochain.

Publicité
Activer le son

Le directeur général Kevin Gauthier a multiplié les transactions pendant la saison morte pour avoir le plus de munitions possible. À l’approche de l’encan, il a encore transigé pour s’assurer de mettre la main sur des joueurs d’impact.

Le Mobux a finalement parlé trois fois au premier tour pour sélectionner Anthony Beauregard (4e rang), Kevin Kuczmarski (5e) et Jérémie Paradis (7e). Originaire de Saint-Damase, Beauregard est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il a joué dans les clubs-écoles du Canadien de Montréal en 2018-2019 et il a joué l’an dernier dans la ECHL, troisième circuit professionnel en importance en Amérique du Nord. Il joue cette saison en Suisse. Il reviendra au pays une fois les séries terminées.

« C’était potentiellement le meilleur joueur disponible du repêchage, a commenté le président de l’équipe, Marco Bérubé. Nous avons pu mettre la main sur lui, car les autres équipes ont repêché en fonction de leur besoin. Beauregard devrait être en mesure de rester avec nous jusqu’à la fin de la saison vu que les séries commencent tôt cette année et que les camps professionnels commencent à la fin septembre. »

Le président avait aussi de bons mots à l’endroit des autres sélections de premier tour. « De Montréal, Kuczmarski est un gagnant. Cet attaquant gaucher est considéré comme étant le Ovechkin du dek hockey. Il a joué sur le même trio qu’un de nos joueurs déjà en place, Matthew David. Pour ce qui est de Paradis, c’est un autre gagnant. Ce défenseur a joué aussi avec Kuczmarski et David. Il est de Mont-Saint-Hilaire et il est âgé de 35 ans. Son âge a probablement fait en sorte qu’il n’est pas sorti plus tôt.

Pour les autres rondes, le Mobux a jeté son dévolu sur de plus jeunes joueurs, soit Alexandre De Grandpré (47e), Félix Trudeau (34e) et Xavier Parent (15e). Ce dernier est le capitaine du Phénix de Sherbrooke de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. « Parent connaît toute une saison. Il va surement tout faire pour se dénicher un contrat professionnel, car il n’a pas été repêché. Il se peut qu’il ne joue pas avec nous cette année. Mais ce n’est pas grave, on pouvait se permettre de prendre ce risque vu que c’était notre 4e sélection. »

Du côté des agents libres, le Mobux a ajouté à son alignement le défenseur Thanh Son Pham, le gardien de but Guillaume Vermette ainsi que les attaquants Olivier Thibeault et Antoine Bédard.

Changement d’entraîneur-chef

En plus du poste de directeur général, Kevin Gauthier portait aussi en 2021 le chapeau d’entraîneur-chef. Il demeurera derrière le banc cette saison en tant qu’adjoint et cède la barre à Stéphane Legault. Ce dernier a joué quelques matchs pour le Mobux en plus d’assumer le rôle d’entraîneur adjoint.

image