21 octobre 2021
Élections à Belœil
Le Parti des citoyens présente ses promesses phares
Par: Olivier Dénommée
Yves Deshaies, candidat à la mairie de Belœil pour le Parti des citoyens, a présenté son candidat dans le district 3 des Villas, Jean-Yves Paquin, et en a profité pour marteler un engagement phare de sa plateforme, l’implantation d’un parc nature dans le Golf. Photo gracieuseté

Yves Deshaies, candidat à la mairie de Belœil pour le Parti des citoyens, a présenté son candidat dans le district 3 des Villas, Jean-Yves Paquin, et en a profité pour marteler un engagement phare de sa plateforme, l’implantation d’un parc nature dans le Golf. Photo gracieuseté

La plateforme complète du Parti des citoyens de Belœil est maintenant publique. L’ŒIL a rencontré son chef et candidat à la mairie, Yves Deshaies, pour préciser ses engagements et ses priorités.

Publicité
Activer le son

M. Deshaies assure que le programme de son parti est « tourné vers le 21e siècle » avec la préservation du patrimoine, de la qualité de l’environnement et l’élaboration de « projets urbains de qualité ». Selon lui, une action incontournable est l’instauration d’un Bureau de consultation publique de Belœil (BCPB), qui aurait pour mission « d’informer, consulter et mettre en œuvre » certains projets importants pour la Ville, ce qui aiderait à la prise de décision des élus.

Toujours selon Yves Deshaies, le BCPB mettrait fin « à l’absence de consultation, au mépris du citoyen et aux mensonges », et assurerait « la transparence politique et administrative » dans les dossiers sensibles. Il estime que si un tel bureau avait été mis en place il y a quelques années, les dossiers du centre aquatique, de la future école et des consultations autour de l’avenir du Golf auraient été menés bien différemment. « C’est déterminant pour la Ville de Belœil et on veut remettre le citoyen au centre de toutes nos décisions », insiste l’aspirant maire.

Parc nature
Yves Deshaies avait déjà affiché ses couleurs quant à l’enjeu du Golf et elles n’ont pas changé. « Pour nous, la seule transformation possible, c’est l’aménagement d’un parc nature pour tous. Actuellement, il n’y a aucun endroit où c’est possible de prendre une marche de plus de cinq minutes dans un parc à Belœil. » Il promet davantage de verdure dans la ville, qui, selon les chiffres qu’il a présentés à L’Œil Régional, font piètre figure dans la région métropolitaine avec un couvert forestier de 2,7 % du territoire seulement en 2019.

Le Parti des citoyens combine deux engagements en promettant de revoir le salaire des élus, qu’il juge trop élevé par rapport aux autres municipalités comparables, et de créer un fonds pour combattre les changements climatiques à même le salaire des élus de Belœil. On propose de prendre 5000 $ par conseiller et 10 000 $ pour le maire pour alimenter ce fonds.

Les autres promesses du parti incluent l’élaboration d’un plan directeur pour l’aménagement de l’environnement public et institutionnel de la ville, qui aiderait à la relance de secteurs comme le Vieux-Belœil, le Mail Montenach et la Polybel. Yves Deshaies souhaite aussi instaurer le comité « La ville et nos aînés » pour écouter et poser des gestes concrets en faveur de la population âgée de Belœil, et donner un meilleur accès aux équipements publics de la Municipalité à l’aide de navettes.

Le tout, en promettant de limiter l’augmentation du compte de taxes selon l’évolution de l’indice des prix à la consommation pour les quatre prochaines années. Le Parti des citoyens propose également d’étaler le paiement du compte de taxes en 12 versements mensuels, sans intérêts, autant pour les résidents que pour les commerçants.

Après avoir résisté à la tendance de poser des pancartes électorales à travers la ville pour se faire connaître, Yves Deshaies annonce maintenant avoir décidé de « jouer le jeu » et d’en avoir quelques-unes, pour lui et pour ses candidats. Elles devraient faire leur apparition sous peu.

Jean-Yves Paquin dans le district 3
Après avoir présenté dans nos pages Anne-Marie Desbiens (district 6) et Simon Richard (district 2), le Parti des citoyens a dévoilé le dernier candidat de l’équipe, Jean-Yves Paquin, dans le district 3 des Villas. Résidant du secteur depuis 1999 avec sa conjointe, M. Paquin a longtemps travaillé à l’Institut de recherche d’Hydro-Québec comme technicien expert en recherche et développement et a été très impliqué dans la sphère syndicale, occupant notamment le poste de président du Syndicat des technologues d’Hydro-Québec pendant 18 ans, jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite. « Cette expérience ressemble pas mal à ce qui se passe dans un conseil municipal », estime le candidat qui s’intéresse notamment à l’enjeu de la sécurité sur la rue Saint-Jean-Baptiste et à celle de la qualité de vie des aînés de son secteur. M. Paquin assure avoir de l’énergie à revendre et désire « aider à rendre notre milieu plus sain » en apportant une dose de renouveau au conseil municipal.

Yves Deshaies ne se formalise pas du fait qu’il ne présente que trois candidats, même s’il souhaitait avoir une équipe complète derrière lui. « Ce n’est pas simple de faire de la politique et on a malheureusement perdu des candidates de qualité pour des raisons professionnelles. Mais l’important, c’est qu’on ait un programme clair avec des enjeux clairs et qu’il y ait un nouveau conseil de ville le 8 novembre. On veut des membres du Parti des citoyens dans ce conseil », soutient le candidat à la mairie.

image