15 février 2022
Le Cinéma Belœil a ouvert ses portes le 7 février
Le proprio soulagé et heureux
Par: L'Oeil Régional
Le propriétaire du Cinéma Belœil, Guillaume Venne.Photothèque | L’Œil Régional ©

Le propriétaire du Cinéma Belœil, Guillaume Venne.Photothèque | L’Œil Régional ©

Par Jean-Philippe Morin

Le propriétaire du Cinéma Belœil, Guillaume Venne, a accueilli positivement la nouvelle de l’ouverture des salles de cinéma à 50 % de capacité depuis le 7 février.

Publicité
Activer le son

« C’est vraiment une bonne nouvelle, lance-t-il en entrevue. J’ai aimé quand le directeur de la santé publique a dit, pour justifier sa décision, que les salles de cinéma n’ont pas été des zones d’éclosion. Nous prenons toutes les mesures pour ne pas que ça arrive. »

« Cette réouverture sera différente parce que, cette fois, de nouveaux films prendront l’affiche. Des nouveautés d’octobre et de novembre, mais aussi de janvier. En bout de ligne, les gens qui viennent veulent voir un bon film, une nouveauté. On va pouvoir leur offrir ça, comparativement aux dernières fois », relate-t-il.

Selon le propriétaire, la capacité de 50 % n’est pas une mesure contraignante puisque ses salles se remplissent seulement lors de la sortie d’un gros film. M. Venne est heureux que le comptoir alimentaire soit ouvert, ce qui représente une grosse partie de ses profits.

image