3 août 2022
10 ans pour le Festival des artistes récupérateurs
L’environnement et l’art fusionnent à Kaput!
Par: L'Oeil Régional
L’artiste Madeleine Turgeon, le maire suppléant de Belœil, Karim-André Laz, et la coordonnatrice à la culture, Chantal Lebel, entourent l’œuvre d’acier et de verre située à quelques jets de pierre de la maison Villebon sur la rue Richelieu. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

L’artiste Madeleine Turgeon, le maire suppléant de Belœil, Karim-André Laz, et la coordonnatrice à la culture, Chantal Lebel, entourent l’œuvre d’acier et de verre située à quelques jets de pierre de la maison Villebon sur la rue Richelieu. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

L’événement Kaput! Festival des artistes récupérateurs revient pour une dixième année, les 27 et 28 août, de 10 h à 17 h, à Belœil.

Publicité
Activer le son

« Kaput!, c’est la revalorisation des objets utilitaires en création artistique, des propositions d’achat avec zéro déchet, des trucs, une ambiance familiale festive, avec espace détente et restauration; un événement phare dans la région », résume Chantal Lebel, coordonnatrice à la culture de Belœil.

Pendant toute la fin de semaine, les participants pourront visiter les 35 kiosques d’artisans qui dévoileront leur génie et leur talent dans la création de bijoux, de sacs à main, de sculptures, de meubles ou de décoration conçus à partir de matériaux revalorisés. L’événement présentera aussi des kiosques faisant la promotion de la philosophie zéro déchet et d’organismes culturels de la région. Aussi, les organisateurs ont prévu un concours pour les visiteurs, dont le tirage d’œuvres créées par chacun des organismes culturels présents.

« Il y a 10 ans, aucun événement du genre n’existait. L’idée de joindre l’art et l’environnement a permis de créer un festival qui perdure depuis dix ans et qui se renouvelle tout en restant fidèle à son idée de départ », souligne Chantal Lebel, qui estime à plus de 25 000 personnes le nombre de visiteurs depuis le début.

Programmation

En nouveauté cette année, la zone Viens te recycler! sera aménagée afin de permettre aux gens d’apporter leurs objets pour leur donner une deuxième vie et, par le fait même, en choisir de nouveaux. Il y aura le coin friperie avec Recycle ta garde-robe, le coin outils avec Recycle ton garage et la table de petits appareils avec Recycle tes petits électros.

Un souper avec musique et animation sera organisé sur le site du festival, le vendredi 26 août dès 18 h, sous le thème Pâte philo écolo. Cette activité est offerte au coût de 10 $ plus taxes et comprend un cocktail de bienvenue, un choix de salade de pâtes et un dessert. Les inscriptions sont obligatoires au beloeil.ca/kaput-souper dès le 10 août.

De plus, un bar sera disponible tout au long de la fin de semaine.

La bibliothèque municipale sera de retour avec sa vente de livres usagés pour petits et grands à seulement 1 $ chacun. Plus de 10 000 livres seront en vente.

De l’animation, des ateliers de création et des spectacles seront offerts gratuitement, notamment pour les enfants. Les sculptures de robots en matériaux recyclés d’Étienne Cyr, qui font fureur chaque année selon Mme Lebel, seront de retour sur le site du festival.

L’entrée sur le site est gratuite par le centre culturel de Belœil, 600, rue Richelieu, ou par le sentier arrière adjacent à Nature Action, situé au 120, rue Ledoux (route 116).

Floralis

La Ville de Belœil a profité du lancement du festival Kaput! pour procéder à l’inauguration officielle de l’œuvre d’art collective Floralis de l’artiste Madelaine Turgeon à la maison de la culture Villebon. Cette œuvre a été réalisée dans le cadre du projet PassÂges, où plus de 70 participants, âgés de 8 à 84 ans, ont pris part à sa conception.

Des artistes-citoyens ont créé des fleurs à partir de verre recyclé, de fil de cuivre et de perles de verre, sous la direction artistique de Mme Turgeon. Ces assemblages floraux de verre ont ensuite été intégrés à une structure de métal pour réaliser une fleur de 8 pieds de haut. Un éclairage permanent, installé à travers les fleurs de verre, permettra d’illuminer l’œuvre en soirée et de projeter les reflets du verre.

« On voulait une œuvre en douceur, en délicatesse, résume Madeleine Turgeon. Des couleurs et des formes organiques, mais c’était aussi important que nos fleurs soient solides pour être à l’extérieur, et on voulait laisser une trace colorée. Je pense qu’on a atteint notre objectif. »

Dans la conception de l’œuvre, Mme Turgeon a pu compter sur l’aide de Gabriel Laframboise pour le travail de soudure et sur l’assistance de Simone Vandette. Une plaque, installée aux côtés de l’œuvre, rend hommage à tous les artisans qui ont pris part à sa conception.

L’œuvre d’art collective est un legs pour marquer le 10e anniversaire de Kaput! Festival des artistes récupérateurs de 2022. Ce projet d’art public marque également l’Année internationale du verre en 2022.

image