16 février 2022
Les conseillers devraient appuyer la mairesse
Par: L'Oeil Régional

Lors du vote du 7 novembre dernier, la population a décidé que la mairesse sortante ne représentait plus l’intérêt de la ville et que Nadine Viau allait la remplacer.

Publicité
Activer le son

La population a aussi remplacé cinq conseillers de l’ancienne administration et en a réélu trois autres.
À la suite de la parution des deux articles dans L’Œil Régional, l’un concernant la vision de la nouvelle mairesse (« Regard sur 2022 »; 5 janvier 2022) et un autre sur une sortie publique de trois conseillers (« Regard divergent sur Belœil en 2022 »; 19 janvier 2022), il semble y avoir une nouvelle ère en place. Mais, selon moi, rien ne sert de ressasser le vieux; cela démontre seulement une frustration et un manque d’adaptation.

Les conseillers devraient mettre à profit leur expérience et aider la mairesse dans sa vision des choses et le mandat qu’elle a reçu de la population.

La mairesse est dans son droit le plus strict de donner une entrevue sur sa vision, sans consulter ses conseillers. Et aucune obligation n’oblige la nouvelle mairesse à parachever les projets de l’ancienne administration. Les frustrations des dernières élections doivent cesser.

Je m’adresse donc aux anciens conseillers élus : agissez comme de vrais conseillers d’expérience. Soutenez la mairesse dans sa vision des choses et essayez de former un groupe de conseillers forts et dont la large vision de notre Ville fera oublier toutes les lacunes. L’ancien conseil était dirigé par une direction générale trop forte et un service de l’urbanisme qui laissait à désirer, selon moi.

Une dernière chose : un fonctionnement consolidé, par définition, est la résultante finale de toutes les opérations de la Municipalité. Donc le montant de 2,3 M$ mentionné lors du dépôt du budget est un surplus. Selon moi, quatre principales avenues pourraient être pensées pour utiliser ces montants : réduire la dette, affecter le montant à des projets en cours, maintenir le statu quo sur les taxes ou décider d’une remise de taxe au prorata des citoyens. Je pense qu’une augmentation du compte de taxes de l’ordre de 1,55 % n’est pas la bienvenue et que ce surplus pourrait aider.

Surtout que la conseillère municipale Louise Allie mentionne que les citoyens peuvent s’attendre à une augmentation de la valeur de leur propriété de 15 % à 20 % d’ici le prochain compte de taxes. Nous risquons, si c’est le cas, d’avoir une hausse de 3 % de notre prochain compte de taxes.

Robert Perreault
Belœil

image