9 septembre 2021
Élections fédérales
Les électeurs pourront voter de différentes façons
Par: Denis Bélanger

Le bureau du directeur de scrutin de Beloeil–Chambly, Claude D. Fagnant, est situé cetteannée à Beloeil sur le boulevard Duvernay. Photo François Larivière | L’OEil Régional ©

Élections Canada dispose encore cette année de plusieurs outils pour éviter notamment que la COVID-19 freine les électeurs dans leur droit de vote. Les électeurs ont toutefois moins d’une semaine pour se prévaloir de certaines options.

Publicité
Activer le son

Le vote dit « spécial » ou par la poste est de nouveau offert cette année, et il est davantage publicisé en raison du contexte sanitaire. Les gens ont jusqu’au 14 septembre pour télécharger le formulaire à cet effet sur le site d’Élections Canada. « Une fois le téléchargement fait, ils doivent s’assurer de l’envoyer au bureau du directeur de scrutin pour le 20 septembre », souligne Serge Fleyfel, porte-parole à Élections Canada.

Notons que pour se prévaloir du vote par la poste, les gens devront fournir une copie numérisée de leurs pièces d’identité. En date du 7 septembre, 461 906 trousses avaient été remises à des citoyens demeurant au Canada qui veulent se prévaloir du vote par la poste ou voter à un bureau de vote d’Élections Canada. Ce dernier prévoit qu’entre deux et trois millions de Canadiens pourraient choisir de voter par bulletin spécial, principalement par la poste. Les gens peuvent aussi aller voter directement à un bureau de directeur de scrutin d’une circonscription, et ce, jusqu’au 14 septembre à 18 h.

Il y aura aussi encore cette année quatre jours de vote par anticipation, soit du 10 au 13 septembre.

Les choses vont bon train

Selon les propos de M. Fleyfel, la pandémie ne semble pas avoir trop d’incidence sur le fonctionnement des élections dans la circonscription de Belœil–Chambly. Il y aura un total de 21 lieux de scrutin contenant 229 sections de votes, ce qui est similaire au scrutin de 2019. Toutes les résidences de personnes âgées ont été contactées pour leur proposer différentes options. « Certaines nous demandent une présence alors que d’autres optent pour le vote par la poste. »

La campagne de recrutement se passe aussi bien d’après Serge Fleyfel, qui profite de la tribune pour rappeler que la rémunération commence à 17,22 $ de l’heure pour le personnel électoral. « Nous recevons des demandes notamment grâce à la section emploi du site d’Élections Canada. Nous invitons les personnes de 16 ans et plus libres le 20 septembre, ainsi qu’aux journées de vote par anticipation, à remplir une demande d’emploi. »

M. Fleyfel réitère que le jour du vote, les électeurs n’auront pas à enlever leur masque pour prouver leur identité ni avoir le passeport sanitaire, qui est exigé seulement pour des services jugés non essentiels. Des pièces d’identité comme le permis de conduire et la carte d’assurance maladie devront néanmoins être fournies. Aux dernières élections fédérales, le taux de participation dans Belœil–Chambly avait dépassé le seuil des 70 %.

image