16 octobre 2021
Élections municipales
Les partis de Mont-Saint-Hilaire exigent le passeport vaccinal
Par: Denis Bélanger

Bien que le passeport vaccinal ne soit pas exigé pour voter aux élections municipales, les trois partis politiques de Mont-Saint-Hilaire l’exigeront pour leurs événements.

Publicité
Activer le son

Le premier à afficher clairement ses couleurs à cet effet a été Avenir Hilairemontais du maire sortant Yves Corriveau. En préparation du lancement de la campagne, qui a eu lieu à la fin septembre dans un vignoble, la formation politique avait avisé dans ses communications que le passeport sanitaire serait obligatoire pour y assister.

« C’est une mesure de santé publique de base. Nous suivons aussi l’évolution de la situation sanitaire et nous alignons nos mesures avec celles-ci, a commenté M. Corriveau. N’oublions pas, nos rencontres sont pour le plaisir et le vote est un devoir. Nous ne voulons absolument pas mettre la vie des gens en danger, aussi faible soit le risque. Je tiens aussi à préciser que le port du couvre-visage est obligatoire pour tous les candidats en présence d’aînés. »

De son côté, Mouvement citoyen, de Carole Blouin, exigera le passeport vaccinal au rassemblement du soir du scrutin, seule activité intérieure prévue pour le parti. D’autres mesures préventives seront aussi appliquées.

« L’accès à la salle du 7 novembre sera réservé aux bénévoles, aux membres du parti et aux proches. Quant à l’extérieur, nous avons annulé une activité que nous avions prévue dans trois parcs de la ville pour cette raison; gestion trop compliquée, poursuit Mme Blouin. Le porte-à-porte se fera sans entrer dans les résidences en respectant les deux mètres, avec le port du masque, désinfectant et lingettes au besoin. Un registre de nos rencontres dans le porte-à-porte sera aussi complété et disponible au besoin. »

Transition MSH de Marc-André Guertin adopte une position identique pour le passeport vaccinal à ses événements. «Nous exigerons le passeport sanitaire parce que nos événements en public se tiendront probablement dans un café. Les règles sanitaires l’exigent dans ces lieux publics », commente M. Guertin. La formation politique propose aussi d’autres options, comme des événements à distance. « Nous offrons aussi de l’information par l’entremise de notre site internet et les réseaux sociaux. Nous croyons que ces activités permettent d’être respectueux des droits individuels tout en étant vigilant par rapport à la pandémie », renchérit l’aspirant maire.

image