18 novembre 2021
Les Pirates du Richelieu terminent la saison avec une forte représentation dans les finales
Par: Denis Bélanger

L’équipe bantam a gagné la Coupe LFMM. Photo gracieuseté

Les joueurs moustiques posant avec leurs médailles de finalistes de la Coupe du Président.Photo Myriam Dubois

L’équipe pee-wee a aussi participé à la finale de la Coupe du Président, la plus haute distinctiondans les catégories AAA. Photo gracieuseté

La saison 2020 écourtée abruptement en raison de la COVID-19 est maintenant loin dans les pensées de l’organisation de football des Pirates du Richelieu, qui tire un bilan très positif de la campagne 2021 à tous points de vue. Quatre de ses équipes ont d’ailleurs participé le week-end dernier à des matchs de finale de coupe pour clôturer la saison de la Ligue de football Montréal-Métro (LFMM).

Publicité
Activer le son

L’équipe pee-wee AAA est venue bien près de compléter un parcours parfait. En finale de la Coupe du Président, plus haute distinction à ce niveau, les Pirates ont perdu contre leurs rivaux de la division sud, les Diablos Noirs de La Prairie, par la marque de 24-22. Les représentants du Richelieu avaient auparavant gagné leurs dix parties de saison régulière ainsi que la demi-finale. Le match ultime opposait la meilleure défense du circuit dans la catégorie, les Pirates, à la meilleure attaque, les Diablos Noirs.

La finale de la Coupe du Président dans le moustique AAA a également opposé la meilleure attaque, les Pirates, à la meilleure défense, les Rhinos de Lanaudière, qui n’ont alloué que deux touchés pendant la saison. Les Rhinos s’amenaient avec une fiche immaculée tandis que les Pirates n’avaient baissé pavillon qu’une seule fois durant la campagne. Les représentants du Richelieu ont aussi dû s’avouer vaincus et ont été blanchis sur la feuille de pointage pour une première fois cette année. Ils ont toutefois été capables de limiter leurs adversaires à 12 points, ce qui constitue leur plus bas total de la saison. Une seule autre formation a été capable de réaliser l’exploit en saison régulière.

De son côté, l’équipe bantam AAA a été la seule de l’organisation à remporter en fin de semaine son match de finale, soit la Coupe LFMM. Les Pirates n’ont pu se qualifier pour les éliminatoires de la Coupe du Président, ayant terminé cinquièmes au classement avec une fiche de cinq victoires et autant de revers. Seules les quatre premières accédaient à la portion supérieure des séries. Dans le match décisif, les Pirates se sont imposés 27-20 devant les Wildcats de l’Association de football Laurentides/Lanaudière.

Et finalement, l’équipage Midget AAA a aussi disputé la finale de la Coupe LFMM. Le format de la saison et des séries est fort différent des autres catégories. Sept équipes au total accèdent au tableau de la Coupe du Président et les éliminatoires contiennent une phase quart de finale. Après avoir cumulé une fiche de 5-3 en saison, les Pirates ont remporté leur premier match éliminatoire à l’extérieur aux dépens des Grizzlis de Boucherville. Ils ont perdu en demi-finale la semaine suivante contre les champions du calendrier régulier, les Diablos. Les Pirates avaient ainsi rendez-vous en finale de Coupe LFMM avec les Vandoos de Drummondville, qui l’ont emporté 42-8.

Toutes ces parties ont été disputées au stade Alphonse-Desjardins. Rappelons que la semaine dernière, les équipes atome et pee-wee AA avaient remporté respectivement la Coupe du Président et la Coupe Montréal-Métro.

Un scénario fort différent

L’an dernier, à l’instar de toutes les organisations au Québec, les Pirates n’ont pu compléter qu’un seul mois de leur saison en raison de la COVID-19. Plusieurs équipes des Pirates avaient dû quitter le terrain le 1er octobre à la suite d’une décision de Football Québec de prendre une pause en attente de directives de la part du gouvernement. Quelques jours plus tard, la pratique des sports d’équipe devenait interdite avec la flambée des cas. Cette saison, le calendrier des activités a encore été chamboulé. Les plus vieux ont commencé à faire de la mise en forme dès le printemps tandis que les plus jeunes ont entrepris leur préparation à la fin mai. Le déconfinement sportif s’est poursuivi et les équipements ont pu être remis aux joueurs en juin. « Nous avions bon espoir de pouvoir compléter la saison. Nous avions en plus, comme peuple, une année de vécu avec le virus », commente le président Louis-Martin Tremblay.

Ce dernier rapporte que les inscriptions ont été à la hausse comparativement à 2020, avec environ 150 joueurs. « Nous avions décidé de ne pas faire trop de publicité en raison du contexte et nous avons pu avoir six équipes, donc deux dans une même catégorie. Nous voulons l’année prochaine aller chercher encore plus de joueurs. »

M. Tremblay est fier des résultats, mais encore plus de la poursuite de la philosophie de l’organisation axée avant tout sur le développement des jeunes plutôt que sur la performance. « Nous voulons que tous les jeunes joueurs aient l’occasion de jouer. S’il y a beaucoup de joueurs, nous n’en retrancherons pas, nous formerons deux équipes et nous nous assurerons que les forces soient équilibrées. Évidemment, le succès de la saison et de notre mission dépend des bénévoles, parents et joueurs, sans qui les parties de football ne seraient pas possibles. »

image