16 novembre 2022
Rapport annuel de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu
Les pompiers combattent une centaine de feux par année
Par: Denis Bélanger
La caserne incendie de Mont-Saint-Hilaire. Photothèque | L’Œil Régional ©

La caserne incendie de Mont-Saint-Hilaire. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les pompiers de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR) ont combattu 105 incendies en 2021, ce qui constitue une légère baisse de 16 comparativement à 2020. Les dommages matériels ont toutefois été beaucoup plus importants.
Publicité
Activer le son

D’après le rapport annuel d’activités 2021 rendu public récemment, 36 de ces feux ont eu lieu dans des bâtiments, soit trois de plus que l’année précédente. Les pertes en bâtiment et contenus se sont élevées à 4,6 M$, ce qui est nettement plus élevé qu’en 2020 avec des dommages de 1,7 M$. La direction de la RISIVR ajoute que trois incendies de bâtiments de grande ampleur ont causé à eux seuls 2 M$ de dégâts. On ne donne toutefois aucune précision sur les trois événements en question.

Vingt-sept incendies se sont déclarés dans des bâtiments résidentiels, sept dans des commerces et deux dans des industries.

Depuis l’entrée en fonction de la RISIVR en 2019, le nombre d’incendies de bâtiment est stable, ayant toujours dépassé la barre des 30. Depuis la création de la Régie qui dessert six municipalités, les pompiers ont combattu en trois ans 105 feux de bâtiment. Pour ce qui est du nombre d’incendies au total (pas seulement dans les bâtiments, mais aussi à l’extérieur), la première année d’existence a été la seule sous la barre des 100, soit 83. De 2019 à 2021, la RISIVR a eu ainsi à combattre 309 feux. Aucun décès n’est survenu durant cette période.

Hausse des interventions

La RISIVR a dû effectuer 1042 interventions en 2021, une hausse de 10 % par rapport à l’année 2020 qui a été marquée par une grande période de confinement au printemps en raison de la COVID-19.

Outre les feux, les sapeurs de la RISIVIR ont dû répondre en 2021 à 371 appels en lien avec des alarmes incendie, 139 pour des accidents routiers et 427 pour diverses autres raisons.

Sur le plan des interventions, c’est la première année d’opération de la Régie qui a été la plus occupée avec 1196 appels. La RISIVR a ainsi traité en trois ans 3186 interventions.

Autres faits saillants

Comptant 147 employés en 2021, la Régie a aussi donné 10 156 heures de formation et réalisé 9090 heures en activités de prévention. Ces dernières incluent les visites aux maisons des citoyens pour la vérification des avertisseurs de fumée. Les pompiers ont frappé à 6353 portes, mais seulement 1774 se sont ouvertes. Seulement 5 % de ces résidences étaient non conformes.

Sur le plan financier, les dépenses de fonctionnement se sont élevées à 9,5 M$, ce qui est similaire à 2020 (9,2 M$) et 2019 (9,1 M$).

image