15 décembre 2021
Accident impliquant un piéton
L’intersection 116/Choquette analysée par le MTQ
Par: Olivier Dénommée
Selon les données du ministère des Transports, la dernière fois qu’un piéton avait été heurté à l’intersection du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et de la rue Choquette à Belœil remontait à 2013. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Selon les données du ministère des Transports, la dernière fois qu’un piéton avait été heurté à l’intersection du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et de la rue Choquette à Belœil remontait à 2013. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Une collision entre une voiture et un jeune piéton pourrait amener un changement à l’intersection du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier (route 116) et de la rue Choquette à Belœil, même si l’endroit n’est pas considéré comme accidentogène.

Publicité
Activer le son

L’accident est survenu le 15 novembre, peu avant 17 h, pendant que le piéton revenait de l’école. Selon la mère de la victime, le jeune piéton traversait la 116 alors que la lumière pour piéton lui donnait la voie libre, mais une voiture a tourné au même moment, le heurtant. Heureusement, le véhicule n’allait pas très rapidement et n’a causé qu’une « petite commotion » à la victime. Le conducteur a tout de même reçu un constat pour non-respect de la signalisation par la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent.

La mère de la victime critique l’éclairage déficient à cette intersection de compétence provinciale, rendant les piétons moins visibles, de même que la signalisation qui permet aux automobilistes de tourner même lorsque les piétons devraient avoir la priorité. Elle a interpellé la Ville de Belœil pour l’inciter à faire pression sur le ministère des Transports du Québec (MTQ) afin de changer la situation.

Intersection dangereuse?
L’Œil Régional a été à même de constater, quelques jours après l’accident, que les automobilistes sont bien souvent pressés de tourner sur la 116 même lorsque la lumière donne la priorité aux piétons. Mais les statistiques se font plus rassurantes : « Depuis 2015, soit depuis l’aménagement d’un passage piétonnier en pavé uni par la Ville de Belœil, aucun événement impliquant des piétons n’a été répertorié à l’intersection de la route 116/rue Choquette », note Miguel Vizcaino-Dubé, conseiller en communication au MTQ. Toutefois, entre 2000 et 2014, on a comptabilisé cinq accidents impliquant des piétons à ce même endroit.

Le porte-parole confirme que le rapport d’accident sera analysé par le MTQ. « En attendant, le Ministère a déjà manifesté son intention, lors d’une rencontre entre les deux parties le 26 novembre 2021, de poursuivre sa collaboration avec Belœil dans le cadre du comité de l’axe 116 afin de traiter des enjeux de cette route », ajoute M. Vizcaino-Dubé. La mairesse de Belœil, Nadine Viau, n’a pas assisté à cette rencontre, mais espère que la collaboration permettra d’augmenter la sécurité des piétons dans ses rues. « Comme mairesse et comme maman moi-même, j’espère que la situation sera améliorée, que ce soit un meilleur éclairage ou un meilleur marquage au sol par exemple », commente-t-elle.

image