2 février 2021
Course à la mairie de Belœil 2021
Luc Cossette propose un mandat rassembleur
Par: Sarah-Eve Charland

Le conseiller municipal Luc Cossette présente sa candidature à la mairie de Belœil aux élections municipales du 7 novembre.Photo François Larivière |L’Œil Régional ©

Luc Cossette affirme avoir connu des années en politique municipale très formatrices qui lui permettront d’amener un renouveau à la table du conseil de Belœil s’il est élu à titre de maire le 7 novembre prochain. M. Cossette a accordé une entrevue à L’ŒIL quelques jours après avoir annoncé ses intentions de briguer la mairie.

Publicité
Activer le son

Le conseiller muicipal espère obtenir un mandat qui lui permettra de rapprocher davantage les décisions municipales des citoyens. Ayant en poche l’expérience de deux campagnes électorales et deux ans à titre de conseiller, M. Cossette connaît maintenant bien les rouages du milieu municipal. Élu en juin 2018, il s’est retrouvé au sein du conseil dominé par une l’Équipe politique Diane Lavoie.

Malgré ces embuches, il se targue d’avoir défendu les dossiers de son quartier comme dans le dossier de l’aménagement du sentier urbain Marc Daignault. Ce boisé était laissé complètement à l’abandon depuis une vingtaine d’années. Le conseiller municipal a travaillé pour faire débroussailler le boisé et aménager un sentier.

« Mon parcours n’a pas toujours été facile en politique. Certains m’ont dit : c’est un jeune. Il n’a pas d’expérience. Mais j’ai quand même l’expérience de deux campagnes électorales. Lorsque j’ai perdu en 2017, j’ai beaucoup appris. Je me suis relevé les manches et je me suis présenté une deuxième fois. Cette fois-là, j’ai gagné. Au conseil de ville, je suis tout seul au sein d’un groupe qui est rodé et expérimenté.

J’ai beaucoup appris de ça également. Dans ce contexte-là, j’ai été capable d’être collaborateur avec eux quand c’était le temps et de défendre les citoyens de mon quartier quand c’était le temps aussi », affirme M. Cossette.

Diane Lavoie courtisera un quatrième mandat. Le candidat ne sait pas encore si cela peut jouer en sa faveur ou non, mais selon ses observations sur le terrain, les citoyens de Belœil sont mûrs pour un changement au conseil.

« Les gens veulent voir une nouveauté. Après un certain temps, il faut être capable de se renouveler. Les gens en place, ça fait plusieurs années qu’ils sont là. Je ne mets pas du tout en doute leurs compétences. Il faut être capable d’apporter de nouvelles idées et de garder un leadership rassembleur. Je veux amener la Ville à un autre niveau. La Ville a évolué; la démographie a évolué. C’est le temps de donner aux citoyens un conseil de ville qui leur ressemble », ajoute M. Cossette.

Sa plateforme électorale n’est pas encore terminée. Elle sera dévoilée en temps et lieu, souligne-t-il. Pour l’instant, sa principale priorité est de remettre les citoyens au cœur des décisions de la Ville. Il ne croit pas que cela passe par consulter les citoyens sur tout, mais par un leadership rassembleur et à l’écoute. Est-ce que la Ville s’est éloignée de ce rôle-là dernièrement? « Ça fait partie des commentaires que j’entends. »

M. Cossette veut se présenter en équipe. Il invite d’ailleurs les personnes motivées à s’impliquer en politique. « Je veux m’entourer de gens compétents et qui partagent ces mêmes valeurs-là. Je suis prêt à laisser de la place pour du sang neuf. J’encourage les gens à se manifester. »

image