27 octobre 2021
Luc Cossette
Par: L'Oeil Régional

Luc Cossette – Beloeil, c’est nous!

Publicité
Activer le son

Que proposez-vous pour relancer l’économie locale durement affectée par la pandémie?
Maintenir l’évolution du taux de taxation sous le niveau de l’inflation. Investir dans les infrastructures, implanter des projets d’efficacité énergétique et être actif dans le déve­ loppement économique et industriel de notre Ville.

Les plateformes de tous les candidats parlent de mettre l’environnement et la lutte aux changements climatiques au centre des décisions des élus. Qu’est-ce qui vous distingue de vos adversaires?
Ce qui nous distingue, c’est notre plan d’urbanisation durable. Effectuer l’inventaire GES de la Ville, cibler les sources d’amélioration et agir sur ceux-ci de façon concrète, mesurable et réalisable.

Avec la vitesse à laquelle se développe Belœil, la question de la circulation, de la congestion routière et des transports en commun revient à l’avant-plan. Que proposez-vous pour améliorer le transport municipal et intermunicipal?
Nous devons créer de la fluidité dans la ville en transformant Yvon-L’Heureux en boulevard urbain. Un projet intégré de quatre voies, pistes cyclables et passages de piétons sécuritaires. Le transport en commun gratuit pour étudiants et aînés sur le territoire de la ville.

Il est devenu très difficile d’accéder à la propriété ou même de trouver un logement abordable à Belœil. En quoi votre programme électoral pourra-t-il permettre aux propriétaires et aux locataires, actuels et futurs, de souffler un peu?
En accordant un congé de taxes de trois ans aux propriétaires pour les nouvelles construc­tions de multi-logements à loyers abordables.

Sport, loisirs, culture, famille, etc. : quelle est votre priorité pour améliorer la qualité de vie des Belœillois?
La création d’un complexe multisport comprenant glace, surface de gazon synthétique, studio et salle de danse, surface de dek hockey, salle de squash et salle pour location. L’amélioration des terrains de baseball et leur éclairage. Ajout de jeux d’eau dans chaque district.

Les derniers grands dossiers à Belœil ont montré l’intérêt des résidents pour la participation citoyenne. Quels moyens allez-vous maintenir ou mettre en place pour consulter le citoyen et le mettre au centre de vos décisions?
Nous allons exercer un leadership rassembleur, car trop souvent les grands dossiers ont divisé les gens. Nous allons proposer notre plan de match, consulter les gens ensuite et nous aligner sur le consensus.

Belœil est aux prises avec un manque de places dans ses écoles. Au-delà des discussions avec le CSSP pour la venue d’une école primaire, que proposez-vous concrètement comme solution?
La mise en place d’un plan d’urbanisation durable, ce qui, concrètement, sera une gestion proactive et intelligente du développement de notre ville. Une vision à long terme de la planification du territoire qui inclura, entre autres, les écoles.

Si vous êtes élu(e), quelle sera votre grande priorité, le projet qui vous tient le plus à cœur?
La mise en place d’un plan d’urbanisation durable.

image