6 novembre 2021
Une autre candidate arrêtée pour une infraction
Lynn Jodoin a conduit en état d’ébriété en 2019
Par: Denis Bélanger

Lynn Jodoin

Les fins de campagne électorale toujours ont toujours pour effet de faire ressortir les erreurs du passé des candidats. Après avoir entendu des rumeurs, L’Oeil Régional a eu la confirmation que la candidate de Mouvement citoyen, Lynn Jodoin, a été arrêtée pour conduite avec les facultés affaiblies en 2019. La chef du parti, Carole Blouin, était au courant au moment de recruter Mme Jodoin, mais elle estimait que tout le monde a le droit à l’erreur.

Publicité
Activer le son

L’infraction a été commise sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent, le 21 juillet 2019. Elle a reçu sa peine le 8 septembre 2020, qui comprend notamment une amende de 2000 $. Notons que cette infraction n’empêche pas Mme Jodin d’être candidate aux élections municipales. Un candidat est inéligible seulement s’il a été déclaré coupable d’un acte punissable de deux ans d’emprisonnement ou plus.

Mouvement citoyen a annoncé en juillet dernier la candidature de Mme Jodoin. Elle est venue prendre la place Sandra Napky qui s’est désistée pour des raisons personnelles. Mme Jodoin est bien connue dans le milieu artistique en tant que choriste et chanteuse professionnelle. Elle a principalement accompagné sur scène Jean-Pierre Ferland durant plus de 25 ans.

Se présentant dans le district 2 des Patriotes, Mme Jodoin n’est pas la seule candidate de Mont-Saint-Hilaire à avoir eu son nom associé à une infraction. Vendredi, L’Oeil Régional rapportait qu’André Roy, d’Avenir Hilairemontais, faisait présentement face à une accusation de voies de fait. Aucun jugement n’a été encore prononcé dans ce dossier. M. Roy se présente aussi dans le district 2. L’autre candidat en lice pour ce siège est Gaston Meilleur, de Transition MSH.

En connaissance de cause

La candidate à la mairie Carole Blouin assure que Lynn Jodoin a joué de franchise avec les gens du parti dès le début. Mme Blouin savait qu’elle prenait un certain risque en acceptant sa candidature.

« Je crois que l’on a tous droit à l’erreur. Nous avons considéré la grande valeur de Mme Jodoin comme personne. C’est une femme de cœur, optimiste et qui se bat tous les jours. […] J’ai fait carrière dans l’éducation où on en voit des erreurs. Chaque erreur est une occasion d’apprentissage. »

image