2 décembre 2021
Marilyn Nadeau est la nouvelle préfète de la MRC
Par: Denis Bélanger

Marilyn Nadeau. Photo Luc Giard | L’OEil Régional ©

Marilyn Nadeau. Photo Luc Giard | L’OEil Régional ©

Patrick MarquèsPhoto Luc Giard | L’OEil Régional ©

La mairesse de Saint-Jean-Baptiste et maintenant doyenne des maires à la MRC de La Vallée-du-Richelieu, Marilyn Nadeau, a été élue préfète de l’instance régionale lors de la séance ordinaire du 24 novembre. Le poste de préfet suppléant est revenu à Normand Teasdale, maire de Saint-Mathieu-de-Belœil.

Publicité
Activer le son

« Je suis vraiment heureuse de la confiance que mes pairs m’ont faite en me nommant préfète de la MRC. Je vais tout faire ce qui est en mon possible pour être porteur de vos projets ainsi que ceux de niveau régional pour qu’on puisse se démarquer. On a chacun un beau chez-soi, faisons-les rayonner ensemble », a déclaré Mme Nadeau.

Le poste de préfet est élu par les maires de la MRC, et ce, pour un mandat de deux ans. Le nom de Marilyn Nadeau a été proposé par la mairesse d’Otterburn Park, Mélanie Villeneuve, et il n’y a eu aucune autre candidature soumise. Mme Nadeau est la seule dans la MRC à entamer son troisième mandat à la mairie. Comme préfète, elle succède à l’ancienne mairesse de Belœil, Diane Lavoie, qui a été défaite aux élections municipales du 7 novembre dernier.

Normand Teasdale a également été le seul élu à avoir été proposé pour occuper les fonctions de préfet suppléant. M. Teasdale entame son deuxième mandat à la mairie, mais est membre du conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Belœil depuis 2005. Il prend la relève de l’ancien maire de Saint-Charles-sur-Richelieu, Marc Lavigne, qui a également été défait au suffrage le 7 novembre.

« Je suis convaincu qu’avec Mme Nadeau, nous allons faire le maximum ainsi que mettre à profit notre compétence et notre expérience. Soyez assurés de mon entière dévotion à la cause de la MRC de La Vallée-du-Richelieu », a commenté M. Teadsale, qui a aussi été élu pour deux ans.

Notons que les deux postes clés de préfet et préfet suppléant de la MRC sont occupés par les maires des 8e et 9e municipalités les plus populeuses de la Vallée-du-Richelieu.

 

Un autre changement

Plus tôt dans le mois de novembre, le maire de Carignan, Patrick Marquès, a été nommé au conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à titre de représentant des MRC Vallée-du-Richelieu et Rouville. Le poste était auparavant occupé par un autre ancien maire défait, Yves Corriveau de Mont-Saint-Hilaire.

image