28 octobre 2021
L’Œil sur le conseil
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Denis Bélanger

Les élus ont complété une autre étape dans le but de changer le zonage et permettrel’implantation d’un centre de recyclage du verre au 899, chemin Benoit.Photo François Larivière | L’OEil Régional ©

En route vers un changement de zonage

La majorité des membres du conseil ont adopté un premier projet de règlement pour modifier le zonage du parc industriel pour y permettre l’implantation d’un centre de recyclage du verre. Deux conseillers, Louis Toner et Brigitte Minier, ont voté contre le projet. Plusieurs autres étapes doivent être réalisées avant que le changement de zonage soit effectif. Un deuxième projet de règlement doit être adopté, suivi d’un processus d’approbation référendaire.

Publicité
Activer le son

Rappelons que le projet de centre de recyclage du verre est piloté par l’entreprise de traitement de matières résiduelles 2M Ressources. L’entreprise a retenu le 899, chemin Benoit (l’ancien Exulon) comme site potentiel pour sa nouvelle installation qui accueillerait le verre consigné de la SAQ. L’usine compterait également des activités reliées avec le recyclage de l’aluminium, du carton et du plastique.

Les élections doivent changer de date

Le conseiller Jean-Pierre Brault a profité de sa dernière séance en tant que conseiller municipal pour relancer brièvement le débat de déplacer les élections municipales à un autre moment de l’année. Présentement, les nouveaux élus, une fois assermentés, se retrouvent déjà dans le processus d’élaboration des prévisions budgétaires. « J’espère que le gouvernement va allumer et mettre ça au printemps. Ça donnerait six mois aux gens pour apprendre les rouages d’une municipalité. »

Son collègue Sylvain Houle, qui se retire aussi de la vie politique, a tenu des propos similaires. « C’est un exercice qui donne une crise de foie. On doit manger un éléphant en trois semaines, c’est dur à digérer. La digestion serait plus facile avec plusieurs mois de préparation. »

Appui au Collège Saint-Hilaire

Les élus ont donné leur appui au projet de création d’un plateau sportif au Collège Saint-Hilaire. Cet appui était nécessaire pour que le Collège puisse espérer bénéficier d’une aide financière dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaires et d’enseignement supérieur. Cet appui reste moral pour le moment, et non financier, a précisé la Ville. Le projet est encore à un stade embryonnaire et peu d’informations sont disponibles.

Le parc Lamartine devra attendre

Les travaux d’aménagements au parc Lamartine devront attendre encore un peu. La Ville a rejeté la seule soumission reçue puisque la proposition accusait un retard important par rapport au coût des travaux estimé par la Firme Rousseau Lefebvre. La firme Excavation ESM a déposé une soumission de tout près d’un demi-million de dollars. L’appel d’offres avait été publié le 18 août et les entre- prises avaient jusqu’au 24 septembre pour soumissionner.

« Cette situation est désolante pour la Ville et ses équipes, lesquelles ont travaillé très fort afin d’arriver à des résultats satisfaisants. La soumission reçue proposait un prix correspondant à plus de 160 % des budgets estimés et prévus pour ce projet. Alors, par souci de saine gestion des deniers publics, nous avons été contraints d’annuler l’octroi de ce contrat», a précisé la porte-parole Julie Benjamin.

image