17 juin 2021
Mont-Saint-Hilaire pénalisée de 50 000 $ pour surconsommation d’eau
Par: Denis Bélanger

Le lavage des véhicules est autorisé en tout temps, si c’est avec un seau ou un boyau munid’un dispositif à fermeture automatique. Photothèque | L’OEil Régional ©

La surconsommation d’eau potable en 2020 aura finalement coûté un peu plus de 50 000 $ à la Ville de Mont-Saint-Hilaire.

Publicité
Activer le son

Rappelons que le 18 juin 2020, Mont-Saint-Hilaire a dépassé de 439 m3 son débit journalier réservé de 16 233 m3. La Ville a dû ainsi payer une facture supplémentaire de 39 578 $ à la Régie intermunicipale de l’eau de la Vallée-du-Richelieu (RIEVR).

Selon le conseiller municipal Emile Grenon Gilbert, cette surconsommation a eu aussi des incidences sur l’entente relative à la réfection des infrastructures de la RIEVR. Révisé tous les trois ans, le pourcentage d’utilisation des conduites d’eau par Mont-Saint-Hilaire est passé de 14,592 % à 16,564 %. La quote-part annuelle de la Municipalité à cet effet augmente ainsi de 11 963 $ pour se situer à 116 660 $.

Notons qu’en 2020, Mont-Saint-Hilaire a été la municipalité ayant consommé le plus d’eau, avec 2 984 044 m3, dépassant ainsi la ville la plus populeuse de la RIEVR, soit Belœil (2 950 651 m3). « La municipalité qui s’en sort le mieux est Saint-Jean-Baptiste (consommation de 2020 inférieure à 2019). Et on remarque qu’elle a des compteurs d’eau », a tenu à faire remarquer M. Grenon Gilbert.

Situation prévisible

Mont-Saint-Hilaire avait vu venir ces coûts supplémentaires. Dès le premier jour de la canicule en 2020, la municipalité avait consommé 99 % de son débit permis. La Municipalité a décidé l’an dernier de retenir les services de la firme Neptune Security Service pour remettre des contraventions aux utilisateurs ne respectant pas les interdictions d’arrosage. En 2020, un total de 118 constats d’infraction a été remis pour arrosage interdit.

Mont-Saint-Hilaire continuera d’avoir une police de l’eau en 2021. C’est la firme Trimax Sécurité qui assurera l’application de ce règlement, entre autres. Le contrat de deux ans a été octroyé au montant de 73 055,12 $.

Réglementation sur l’eau

À Mont-Saint-Hilaire, l’arrosage automatique est interdit le mercredi et la fin de semaine. L’arrosage avec un système automatique est autorisé seulement entre 2 h et 4 h du matin, et de 20 h à 22 h pour un arrosage où l’eau est distribuée par des gicleurs ou par des tuyaux poreux. De plus, l’arrosage est permis seulement le lundi et le jeudi pour les citoyens avec une adresse civique paire, et le mardi et le vendredi pour une adresse impaire. L’arrosage de nouveaux aménagements paysagers requiert un permis pour arroser à d’autres moments. Pour ce qui est du remplissage des piscines et spas, cette action est permise entre 20 h et 6 h, sous surveillance.

La Ville peut aussi émettre des avis pour interdire l’arrosage d’une pelouse, des arbres ou des arbustes, le lavage d’un véhicule ainsi que le remplissage d’une piscine. Cette interdiction ne touche pas l’arrosage manuel des potagers et des plantes comestibles, en terre ou en pot, ainsi que des jardins et des fleurs.

image