11 février 2022
Pas de nouvelle patinoire réfrigérée à l’horizon dans la région
Par: Denis Bélanger

La patinoire réfrigérée de McMastervillePhotothèque | L’OEil Régional ©

Malgré l’imprévisibilité de Dame Nature et la COVID-19 qui a occasionné de nombreuses fermetures d’arénas, l’ajout d’une patinoire extérieure réfrigérée ne figure pas dans les plans immédiats de Belœil, Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park.

Publicité
Activer le son

Otterburn Park, qui ne dispose d’aucun aréna et de deux patinoires extérieures, confirme qu’aucun projet de glace réfrigérée n’est en déploiement sans indiquer si le sujet pourrait éventuellement être discuté.

À Belœil, où on retrouve l’aréna municipal André-Saint-Laurent et huit patinoires extérieures pour l’actuelle saison, la mairesse Nadine Viau précise qu’un plan directeur en sports et loisirs doit être révisé. « Nous devrions être en mesure de voir où sont nos besoins d’infrastructures et de faire des choix judicieux avec le conseil et nos experts pour répondre aux besoins identifiés. »

Du côté de Mont-Saint-Hilaire, où se trouve un complexe privé de deux glaces intérieures et cinq patinoires extérieures, le maire Marc-André Guertin souligne qu’une orientation plus claire pour ce type d’infrastructure sera prise ce printemps. « Dans le cadre d’une planification stratégique, nous déposerons le plan triennal d’immobilisations beaucoup plus tôt que le budget qui est présenté en décembre. C’est là que nous parlerons et déterminerons des investissements à prioriser. »

Au début de l’année 2021, le comité de suivi de la politique de la famille et des aînés avait recommandé à la Ville d’évaluer les coûts pour la mise en place d’une patinoire extérieure réfrigérée avec toiture. Les élus avaient décidé de laisser ce dossier entre les mains du nouveau conseil. Le maire sortant Yves Corriveau avait indiqué l’ajout d’une patinoire réfrigérée dans la plateforme de son parti Avenir Hilairemontais. Il a toutefois été défait aux dernières élections municipales.

Une seule dans la région

Rappelons que seule McMasterville dispose d’une patinoire réfrigérée au parc Gilles Plante. Il y a quelques années, la Municipalité avait d’abord installé un toit de bois au-dessus de sa patinoire pour permettre une plus grande utilisation. En 2017, les gouvernements du Québec et du Canada ont confirmé l’octroi d’une subvention pour l’installation d’une patinoire réfrigérée qui est fonctionnelle depuis la saison 2017-2018. Les avantages ont été rapidement constatés. Au premier hiver où la patinoire était complètement fonctionnelle, soit en 2018-2019, la surface réfrigérée a été utilisée pendant 101 jours. Cette même année-là, le nombre de jours d’utilisation était de 68 à Otterburn Park, 50 à Belœil et 28 à Mont-Saint-Hilaire.

image