9 février 2022
Budgets 2022
Peu de changements dans les villages
Par: Olivier Dénommée

Les municipalités de Saint-Antoine, Saint-Denis et Saint-Charles-sur-Richelieu ont récemment adopté leur budget 2022 de même que leurs investissements prévus, sous forme d’un plan triennal d’immobilisations (PTI) pour les trois prochaines années. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Hausse de 4 % à Saint-Antoine
La Municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu a adopté un budget équilibré de 2 931 996 $, soit une hausse de 181 343,80 $ par rapport à l’année précédente. Parmi les changements principaux, on note une hausse du taux de taxation foncière pour les bâtiments résidentiels, passant de 0,54799 $ par tranche de 100 $ d’évaluation à 0,57 $ en 2022, ce qui correspond à une augmentation de 4 %. La Municipalité soutient que cela demeure tout de même sous l’indice des prix à la consommation de 5,1 %. Pour une maison de 350 000 $, le compte de taxes devrait donc s’élever à environ 1918 $. S’ajoute un montant de 248,82 $ pour les services (eau, égout, écocentre et ramassage de feuilles). Il faut aussi prévoir un montant pour le service de la dette.

Selon les prévisions budgétaires, les taxes devraient rapporter la grande majorité des revenus pour 2022, avec un montant de 2 494 726 $.

Du côté des dépenses, la réfection du réseau pluvial et de l’aqueduc des rues Denis et Dupont de même que celui du secteur de la Pomme d’Or et Moulin-Payet (600 000 $ chacun) occupent une fois de plus des sommes importantes au PTI, mais il faut ajouter le projet de réfection du toit et de la ventilation de l’immeuble municipal situé au 1060, rue du Moulin-Payet, à hauteur de 541 300 $.

Nouveau gel du taux de taxation à Saint-Denis
Le budget de Saint-Denis-sur-Richelieu augmente légèrement, passant à 4 577 233 $ en 2022, une augmentation de 393 522 $ par rapport à l’année dernière. Les élus ont décidé, comme l’année dernière, de ne pas toucher aux taux de taxation. Les immeubles résidentiels, non résidentiels et industriels conservent donc un taux de taxation de 0,4878 $ par tranche de 100 $ d’évaluation alors que les immeubles agricoles gardent un taux de 0,3512 $ par 100 $ d’évaluation. La seule différence se trouve dans le service de la dette, passant de 0,04317 $ à 0,07 $ par 100 $ d’évaluation, ce qui a un impact de 5,05 % sur le compte de taxes, d’après la Municipalité. Cette hausse est justifiée par le nouveau règlement d’emprunt concernant les travaux survenus en 2020 et 2021, incluant la réfection des rues Saint-Charles et Saint-Laurent dans la dernière année.

La principale dépense de la Municipalité en 2022 sera la réfection des avenues
Bourdages et Saint-Christophe et des rues du Collège et du Lion, d’un montant de 1 850 000 $, dont un montant doit venir du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU) en subvention. La dépense est inscrite au PTI. Saint-Denis conserve également trois enveloppes de 10 000 $ chacune pour des initiatives citoyennes, des initiatives en matière de développement touristique et des développements d’initiatives agricoles.

Hausse de 70 $ à Saint-Charles
Les résidents de Saint-Charles-sur-Richelieu auront droit à une légère augmentation de leur compte de taxes cette année. Les différents taux de taxe ont été majorés de 0,01 $ par tranche de 100 $ d’évaluation, passant donc à 0,74 $ pour le non résidentiel, à 0,34 $ pour l’agricole et à 0,44 $ pour le résidentiel. À cela s’ajoute la taxe d’infrastructure qui demeure à 0,015 $ par 100 $ d’évaluation. Au niveau des tarifications fixes, la vidange des fosses demeure inchangée à 82,47 $, mais le tarif des matières résiduelles passe à 308,40 $, une hausse de 34,40 $. En prenant en compte les différents règlements de la Municipalité, le propriétaire de la maison moyenne évaluée à 362 875 $ paierait 2359,58 $ cette année, une hausse de 69,53 $ par rapport à 2021.

La Municipalité a adopté un budget équilibré de 2 994 277 $ en 2022, une hausse de 4,6 % par rapport à l’année précédente. Au niveau des dépenses, les hausses les plus marquées sont celles liées à la sécurité publique, passant de 468 428 $ à 512 881 $, et au poste Culture, loisirs, vie communautaire, passant de 269 058 $ à 319 184 $. Du côté des investissements, la réfection du 4e Rang Nord est certainement le plus important en 2022, avec un montant de 1,2 M$ inscrit au plan triennal d’immobilisations.

image