16 mars 2022
Investissements du MTQ
Plusieurs travaux routiers prévus dans la région
Par: Denis Bélanger

L’intersection de la rue Maple et de la 116 àMcMasterville. Photothèque | L’OEil Régional ©

Plusieurs millions de dollars seront investis dans les infrastructures de la Vallée-du-Richelieu au cours des deux prochaines années. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a confirmé la semaine dernière les projets à venir, dont l’installation de feux piétons à l’intersection de la 116 et de la rue Maple à McMasterville.

Publicité
Activer le son

Attendus depuis longtemps, ces travaux permettront de sécuriser l’intersection considérée comme dangereuse, surtout depuis qu’une jeune femme a été happée par une voiture à la fin de 2019. Évalués à moins d’un million de dollars, les travaux seront réalisés en 2022-2023, tel que l’avaient annoncé le MTQ et la Ville de McMasterville l’an dernier. Les travaux de sécurisation de l’intersection consisteront aussi à élargir le terre-plein central et les trottoirs, à fermer le terre-plein central, à créer des voies exclusives pour les virages à gauche, à construire un trottoir sur la rue Bretagne et à réaligner le marquage de la traverse piétonne.

C’est à Mont-Saint-Hilaire que l’on retrouvera le plus de chantiers, soit cinq, dont quatre nouveaux projets. Au cours des 12 prochain mois, le MTQ entreprendra la reconstruction du ponceau sous la route 133 (chemin des Patriotes), au-dessus du ruisseau Voghel-Lusignan, de même que l’aménagement de voies sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier entre les rues Charbonneau et Jolliet. Les deux chantiers représentent des investissements se situant entre 1 M$ et 5 M$. Toujours pour la même période, des travaux d’asphaltage, évalués à moins d’un million de dollars, seront effectués sur la 116, entre la rue du Massif et la route 229. Les équipes du MTQ procéderont aussi à des travaux d’asphaltage de la 116 entre les rues Charbonneau et Jolliet. Les travaux s’étaleront jusqu’en 2023-2024 et coûteront entre 1 M$ et 5 M$. Enfin, entre 5 M$ et 10 M$ seront investis pour l’asphaltage de la l’autoroute Jean-Lesage, entre la rivière Richelieu et la limite la plus à l’est de Mont-Saint-Hilaire. Ces travaux s’échelonneront également sur plus de 12 mois.

Des travaux d’asphaltage auront lieu également à Belœil sur la route 223 (rue Richelieu) entre l’autoroute 20 et la rue de l’Anse. Les travaux sont prévus pour 2022-2023 et 2023-2024 et nécessiteront un investissement de 1 M$ à 5 M$. L’aménagement d’une voie réservée sur l’autoroute 20, en direction est, et les aménagements de bretelles entre Sainte-Julie et Belœil, sont aussi prévus. Aucun montant n’est indiqué sur les documents du MTQ pour ce projet inscrit à la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure. Notons que la voie réservée en direction ouest à partir de Sainte-Julie est ouverte à la circulation depuis la fin de l’année 2021.

Deux chantiers seront également mis en branle dans les municipalités rurales. À Saint-Marc-sur-Richelieu, moins d’un million de dollars sera dépensé pour effectuer en 2022-2023 des travaux d’asphaltage de la montée de Verchères, de la route 223 jusqu’à la limite avec la municipalité de Calixa-Lavallée, et du rang des Soixante, de la montée de Verchères jusqu’à la limite de la municipalité de Saint-Amable. Du côté de Saint-Mathieu-de-Belœil, le MTQ donnera le feu vert à la reconstruction du pont de la montée Lambert, au-dessus du ruisseau Belœil. Estimés entre 1 M$ et 5 M$, les travaux ne commenceront qu’en 2023-2024.

image