10 août 2022
Saint-Denis-sur-Richelieu
Retour aux sources pour le Vieux-Marché
Par: L'Oeil Régional
La Fête pouvait attirer jusqu’à 25 000 visiteurs sur quatre jours, souligne les organisateurs.Photothèque | L’Œil Régional ©

La Fête pouvait attirer jusqu’à 25 000 visiteurs sur quatre jours, souligne les organisateurs.Photothèque | L’Œil Régional ©

Après deux ans d’absence, la Fête du Vieux-Marché revient pour une 39e année au cœur du village de Saint-Denis-sur-Richelieu, du 11 au 14 août. Si l’événement garde la même formule gagnante des autres années, l’édition 2022 se veut tout de même une version de transition, souligne sa présidente Lyne Ross. Le thème « On repart la machine! » reflète la nouvelle réalité de ce populaire rendez-vous.

Publicité
Activer le son

Spectacles, activités et, surtout, deux jours dédiés aux 80 exposants qui présenteront et vendront leurs produits dans plusieurs catégories : bijoux, alimentation, boissons, bois, soins corporels, textiles et artisanat.

En musique, le Baby Boomer’s Band ouvrira le bal le jeudi 11 août dès 20 h 30. Le populaire groupe devrait attirer beaucoup de visiteurs de l’extérieur, pense Mme Ross. Et le lendemain, ce sont les plus jeunes qui devraient venir danser au son du rock québécois interprété par le groupe Jamais 203, à 21 h 30, juste après le passage du chansonnier Gab Lemaire, à 20 h. Le samedi, trois spectacles sont prévus : d’abord, la formation Cuillère à Carreaux sera sur scène à 14 h. Puis, un spectacle de Retour aux sources réchauffera la foule dès 18 h, jusqu’à l’arrivée d’Éric Masson et ses musiciens à 21 h 30. Puis, le dimanche, les Cousins Branchaud monteront sur scène à 14 h. Après la fermeture des kiosques, plusieurs invités monteront sur scène sur l’invitation du François Richard Band, à 19 h 30.

Une messe « à l’ancienne », avec chant grégorien, se tiendra en l’église Saint-Denis, le dimanche matin à 10 h.

Repartir la machine

Dans les dernières années, la Fête du Vieux-Marché pouvait attirer jusqu’à 25 000 visiteurs sur quatre jours et présenter plus de 130 exposants. Cette année, l’édition sera un peu plus modeste, notamment en raison du contexte de sortie de crise, de la pénurie et la fatigue des bénévoles ainsi que de la diminution du nombre de kiosques (et donc de revenus). « Ça force une reprise plus tranquille », admet Mme Ross. D’ailleurs, si l’activité reste gratuite, les organisateurs invitent tout de même la population à faire un don, directement sur la page Facebook de l’organisme, pour l’aider à financer l’événement.

Il s’agit aussi de la première édition sans la participation de Gilbert Desrosiers, le directeur des projets spéciaux de L’Œil Régional, décédé l’an dernier des suites d’un cancer. M. Desrosiers, fier natif de Saint-Denis-sur-Richelieu, réussissait à obtenir beaucoup d’argent auprès des commanditaires « grâce à ses contacts et son charisme », souligne Mme Ross. D’ailleurs, le comité organisateur lui dédie cette 39e édition.

image