13 juillet 2022
Participation au livre Des ressorts sous mes souliers
Sabrina Gendron, illustratrice incontournable
Par: Olivier Dénommée
L’Hilairemontaise Sabrina Gendron a illustré plusieurs dizaines de livres dont elle conserve une copie dans sa bibliothèque, majoritairement des livres jeunesse. L’album Des ressorts sous mes souliers n’est qu’un des derniers à avoir été publiés. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

L’Hilairemontaise Sabrina Gendron a illustré plusieurs dizaines de livres dont elle conserve une copie dans sa bibliothèque, majoritairement des livres jeunesse. L’album Des ressorts sous mes souliers n’est qu’un des derniers à avoir été publiés. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Illustratrice résidant à Mont-Saint-Hilaire, Sabrina Gendron se consacre depuis une dizaine d’années à l’illustration de livres, particulièrement la littérature jeunesse. Une de ses plus récentes contributions est l’album jeunesse Des ressorts sous mes souliers, avec des images qui complètent à merveille les textes signés Priska Poirier.
Publicité
Activer le son

Figure peu connue du grand public, Sabrina Gendron est pourtant très active dans le milieu, ayant travaillé sur des séries jeunesse telles que Thao, Les enquêtes d’Esther et Ben (dont un livre est justement consacré au Manoir Rouville-Campbell!), Billie Jazz ou encore Le Journal de Dylane, pour n’en nommer que quelques-uns. « Environ 95 % de mon travail est consacré à des livres jeunesse. Je travaille sur une quinzaine de livres par année! Mais des albums comme Des ressorts sous mes souliers, qui nécessitent des images dans chaque page, ça prend beaucoup de temps! J’y ai consacré neuf mois en tout, en parallèle à mes autres projets », explique-t-elle.

Quand elle a reçu les textes de ce livre, aucun personnage n’était associé à un animal particulier. « On a essayé des choses et on a fini par décider que Thomas, le personnage principal, serait un renard! Le livre a été une belle exploration et j’ai aussi créé les autres personnages. C’était un texte assez ouvert et j’aime dessiner des animaux, alors je me suis gâtée avec ce livre! » Il s’agissait d’une première collaboration avec l’autrice Priska Poirier qui, selon Sabrina Gendron, a beaucoup apprécié ce qu’elle a vu à la fin du processus.

Des ressorts sous mes souliers est une fable touchante ayant pour thème central la résilience, à hauteur d’enfant. « C’est l’histoire d’un jeune garçon qui vit des épreuves, mais qui parvient à rebondir à l’aide de ressorts! Un deuxième livre est déjà en cours de création, mais ne va pas sortir avant une autre année et demie », raconte l’illustratrice au sujet de ce livre visant un public de 4 ans et plus. Priska Poirier a voulu créer un album « porteur d’espoir, de plaisir et de réflexion », peut-on lire au sujet de ce livre de 32 pages. « C’est un livre accessible et je pense qu’il propose un message très intéressant », renchérit l’illustratrice.

Mille et un autres projets

Sabrina Gendron est loin de s’ennuyer alors qu’elle traverse actuellement une période très occupée avec les nombreux contrats qui s’accumulent. « Il y a plein de romans qui attendent en vue d’être publiés à la rentrée, en septembre! » Depuis l’entrevue avec L’Œil Régional, un autre livre qu’elle a illustré est même apparu sur les tablettes, La fée des dents part en mission, cette fois écrit par Carolyn Chouinard.

« J’aime la variété dans mon travail. Des fois, je fais des trucs plus cute, parfois c’est plus réaliste ou effrayant, selon les contrats », note-t-elle au sujet des différents styles. Elle a même déjà poussé son élan créatif jusqu’à créer un livre de A à Z en 2018. « Première neige, publié chez La Bagnole, est le seul livre que j’ai écrit et illustré. Mes enfants m’inspirent toujours lorsque je travaille et il y a toujours un peu d’eux dans mes illustrations, mais c’est particulièrement vrai dans celui-ci parce que le décor du livre est inspiré de l’environnement que je voyais en allant les porter à la garderie. » Elle avoue que son réflexe d’illustratrice l’a amenée à penser aux images en premier et à ensuite créer une histoire autour d’elles. « Je suis contente, le livre a plutôt bien marché et j’aimerais répéter l’expérience un jour. Je n’ai juste pas eu le temps de m’y remettre! »

L’Hilairemontaise a parfois aussi le plaisir de découvrir que les livres auxquels elle a collaboré se retrouvent dans le Canada anglais, voire ailleurs sur la planète. « C’est toujours une surprise d’apprendre que le livre que tu as illustré est lu en Suisse ou est traduit en turque! », commente-t-elle. Honey et Ketchup, écrit par Jonathan Bécotte, a aussi remporté le Prix Mélèze de la Forêt de la lecture 2022, un bel honneur auquel elle est fière d’avoir contribué.

Des ressorts sous mes souliers, publié chez Druide en juin, de même que plusieurs autres livres illustrés par Sabrina Gendron sont en vente en librairie.

image