12 octobre 2022
Tour Paramédic
Six paramédicaux d’Ambulances Demers ont pédalé pour la cause
Par: Olivier Dénommée
Un groupe de paramédics d'Ambulances Demers a participé au Tour Paramédic, qui se tenait cette année de Matane à Québec.Photo gracieuseté

Un groupe de paramédics d'Ambulances Demers a participé au Tour Paramédic, qui se tenait cette année de Matane à Québec.Photo gracieuseté

Entre le 16 et le 19 septembre, six paramédicaux d’Ambulances Demers ont ramassé de l’argent au profit de Paramedic Ride, un organisme ayant pour but d’ériger un monument à la mémoire des ambulanciers qui ont perdu la vie dans le cadre de leurs fonctions. Dans le cadre du Tour Paramédic québécois, ils ont pédalé plus de 400 km en quatre jours, de Matane à Québec. En tout, 138 personnes de tout le Québec ont participé.

Publicité
Activer le son

Un des participants à l’événement, Joël Sévigny, note qu’il s’agit de sa deuxième participation au Tour Paramédic. « L’événement s’est super bien déroulé! Le groupe d’Ambulances Demers a réussi à amasser environ 7000 $ pour la cause. L’argent servira à la fois à honorer la mémoire de paramédicaux morts en fonction et à fournir des soins pour les chocs post- traumatiques que peuvent vivre les paramédicaux. » Cette année, le paramédical était accompagné de ses collègues Luc Dubreuil, Amélie Leblanc, Geneviève Beaudoin, Éric Girouard, Laura Maclean, de même que du conducteur Stephen Lemon. « Certains ont trouvé ça plus difficile de pédaler autant, surtout avec les enjeux de météo, mais c’est sûr qu’on veut y reparticiper. On pense déjà aux collectes de fonds possibles pour 2023. »

M. Sévigny reconnaît que la cause de la santé mentale le touche particulièrement alors qu’il a lui-même souffert d’un choc post-traumatique. « J’ai le souhait que tous les intervenants d’urgence obtiennent des ressources pour vaincre cette maladie mentale. Et aussi, enlever les tabous face à la maladie mentale », souhaite-t-il. Il espère aussi convaincre d’autres de ses collègues de se joindre au Tour Paramédic l’année prochaine. « On était six cette année, mais j’aimerais qu’on soit une douzaine! Je veux aussi continuer à faire connaître cette belle cause et je pense que quelque chose de gros s’en vient pour la 10e édition l’année prochaine. »

Routine rigoureuse

Joël Sévigny donne un aperçu du quotidien d’un participant au Tour Paramédic. « Tout d’abord, nous nous levons vers 5 h 30 pour déjeuner et faire la préparation de notre vélo et de nos équipements. Aussi, tous les participants et bénévoles se regroupent pour la cérémonie. Cette cérémonie consiste à dire le nom de tous les paramédicaux décédés en service suivi d’un son de cloche. Et, pour terminer, nous faisons une minute de silence pour tous les paramédicaux qui se sont suicidés. Ensuite, nous prenons la route pour honorer nos disparus. Nous arrêtons chaque 30-40 km pour manger et remplir nos bouteilles. Nos journées de vélo comptent entre 100 et 160 km. […] Disons qu’on n’est pas là pour faire le party! » Selon le site de l’événement, le trajet total entre Matane et Québec s’élevait à exactement 419 km et le trajet diffère d’une édition à l’autre.

Pour plus de détails, rendez-vous sur la page Facebook « Équipe cycliste ambulance Demers ».

image