27 avril 2022
11e saison des Chefs!
Toute une expérience pour le Grandbasilois Jérémy Peake
Par: Olivier Dénommée
Le Grandbasilois Jérémy Peake a apprécié sa première expérience devant les caméras en participant à la 11e cohorte des Chefs!. Photo Marc-André Lapierre

Le Grandbasilois Jérémy Peake a apprécié sa première expérience devant les caméras en participant à la 11e cohorte des Chefs!. Photo Marc-André Lapierre

Après avoir fait l’impasse en 2021 à cause de la pandémie, l’émission Les Chefs! est revenue le 18 avril pour sa 11e saison, continuant de mettre de l’avant le talent de certains des meilleurs chefs de la province. On a pu y suivre Jérémy Peake, résident de Saint-Basile-le-Grand, qui a malheureusement été éliminé lundi à l’issue de la deuxième émission de la compétition. Il a relaté son expérience hors du commun à L’Œil Régional.

Publicité
Activer le son

« Les Chefs!, c’était une super belle expérience pour moi et c’était surtout une première expérience de tournage. Ça m’a permis de voir l’envers du décor et j’ai bien apprécié », relate le Grandbasilois de 27 ans, formé à l’École hôtelière de la Montérégie et actuellement chef de cuisine au restaurant Chez Lionel. Fidèle auditeur de la populaire compétition culinaire depuis quelques saisons, Jérémy savait qu’il allait se frotter à des compétiteurs de haut calibre et s’est préparé en conséquence avec l’aide de sa conjointe qui lui donnait des défis culinaires à la maison. « Elle a joué son rôle d’Élyse [Marquis, l’animatrice de l’émission] à la perfection! », assure-t-il.

Si Jérémy Peake sent qu’il avait le talent pour se rendre plus loin dans la compétition, il reconnaît que son « talon d’Achille » a été sa gestion de la pression. « C’est certain que, culinairement parlant, je pense que j’aurais pu me rendre beaucoup plus loin, mais la gestion de la pression et du temps m’a fait mal et je n’ai pas été capable de me montrer à mon meilleur », mentionne-t-il.

Malgré cette petite déception, il a pu nouer de belles amitiés avec les autres candidats pendant la quarantaine forcée avant le début du tournage. « On a été confinés pendant 12 jours chacun dans notre chambre d’hôtel avant le début du tournage. Ça nous a donné le temps de fraterniser virtuellement et ça se sent sur le plateau qu’on se connaissait déjà et qu’on était proches avant même de débuter », commente-t-il au sujet du tournage qui s’est achevé il y a un mois à peine, soit entre les cinquième et sixième vagues de COVID-19. Papa d’une petite fille de 14 mois, Jérémy Peake avoue avoir trouvé difficile de laisser sa petite famille derrière pour participer aux Chefs!, mais il remercie ses proches, et sa blonde en particulier, qui l’ont appuyé dans son aventure.

La piqûre

Jérémy ne garde que du bon des rencontres faites dans le cadre de la compétition, autant du côté des autres candidats que de l’équipe de production, mais il avoue avoir eu particulièrement du plaisir à être devant une caméra. « J’ai adoré l’aspect médiatique de la compétition et les entrevues. Disons que ce n’était pas ça qui me stressait le plus! J’aimerais beaucoup enregistrer des capsules culinaires ou encore avoir une émission de cuisine un jour », lance-t-il. Pour le moment, il est possible de suivre son évolution sur Instagram (/jeremy_peake) et de goûter à sa cuisine Chez Lionel, à Boucherville.

L’émission Les Chefs! se poursuit tous les lundis, 20 h, sur ICI Télé.

image